Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

12 nouveaux nuages répertoriés dans l'Atlas international à découvrir en images

La nouvelle édition de l'Atlas internationale des nuages est désormais disponible sur Internet. Cet ouvrage de référence mondiale pour l'observation et l'identification des nuages propose des centaines d'images envoyées par des météorologues, des photographes et des amateurs de nuages du monde entier. Et au programme de cette nouvelle édition : 12 nouveaux nuages, que nous vous proposons de découvrir en images.

Le
Stratocumulus fluctus
Stratocumulus fluctus © Mrs June Grønseth

Il existe dix grands genres de nuages qui sont définis selon l'endroit où ces derniers se forment dans le ciel et leur apparence. Aucun genre supplémentaire n'a été ajouté dans la nouvelle édition de l'Atlas international des nuages.

Les dix genres sont subdivisés en "espèces", qui décrivent la forme et la structure interne, et en "variétés", qui décrivent la transparence des nuages et l'agencement de leurs éléments. En tout, il existe une centaine de combinaisons.

Le Volutus

Stratocumulus volutus © Frank Le Blancq

L'Atlas international des nuages comprend une nouvelle espèce : le volutus ou nuage en rouleau (du latin "roulé"), qui se forme au sein des genres altocumulus et stratocumulus. Le volutus est une masse nuageuse en forme de long tube horizontal, généralement de l'étage inférieur, qui, souvent, semble s'enrouler autour d'un axe horizontal.

Cinq nouvelles particularités supplémentaires ont été ajoutées.

L'Asperitas

Stratocumulus stratiformis opacus asperitas © Kairo Kiitsak

La plus connue de ces particularités est l'asperitas (du latin "aspérité"). Des photos de cette spectaculaire formation nuageuse semblable à la surface inversée d'une mer houleuse ont fait couler beaucoup d'encre dans le monde entier. Association créée pour les amoureux des nuages, la Cloud Appreciation Society a fait campagne pour qu'une nouvelle catégorie soit créée pour ce type de nuages.

"L'asperitas a été identifié, pour la première fois, grâce à la science citoyenne et avec l'aide des technologies modernes. Lorsque les membres de la Cloud Appreciation Society nous envoient des photos spectaculaires du ciel prises aux quatre coins de la planète, nous pouvons voir se dégager des caractéristiques récurrentes. C'est ainsi que l'idée d'une nouvelle catégorie est née et nous sommes ravis que l'OMM ait choisi de l'inclure dans la version définitive de cet ouvrage de référence pour la classification des nuages" a souligné Gavin Pretor-Pinney, fondateur de la Cloud Appreciation Society.

Le Cavum

Altocumulus stratiformis perlucidus translucidus cavum © Lee Tsz Cheung

Le Cauda (nuage en forme d'appendice)

 

Cumulonimbus capillatus praecipitatio cauda © Matthew Clark

Le Fluctus (ou onde de Kelvin-Helmholz)

 

Sea fog with fluctus © Mila Zinkova

Murus (nuage-mur)

Tornado (les murus occupent toute la partie supérieure de la photographe) © Matthew Clark

Le Flumen

Cumulonimbus capillatus praecipitatio murus cauda flumen tuba © Steve Willington

Un nouveau nuage annexe, le flumen, a également été inclus. Communément appelé "queue de castor", il est associé aux orages de convection de forte intensité formant des supercellules.

L'Atlas international des nuages présente également cinq nouveaux "nuages spéciaux."

Le cataractagenitus

 

Stratus fractus cataractagenitus © courtel

Le flammagenitus

Cumulus congestus flammagenitus © Hans Östlund

L'homogenitus

Trainées de condensation d'avion (Cirrus homogenitus) © George Anderson 

Le silvagenitus

Stratus fractus silvagenitus and Altocumulus © Petr

L'homomutatus

 

Cirrus floccus homomutatus © Stephen Burt

Le suffixe "genitus" indique que des facteurs locaux ont entraîné la formation d'un nuage ou son développement, alors que "mutatus" est ajouté lorsque ces facteurs ont entraîné la mutation d'un nuage d'une forme à une autre. Ces nuages spéciaux sont influencés par les cataractes, les poches de chaleur localisées dues à des feux incontrôlés, la saturation de l'air au-dessus des forêts et l'être humain. Les traînées de condensation qui se dessinent dans le ciel à l'arrière des avions sont un exemple de nuage "homogenitus".

Reportage : Météo marine

La nouvelle édition de l'Atlas international des nuages désormais disponible sur le web

Apprenez à lire le vent sur une manche à air

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO