Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Stand-by à partir du 6 novembre 2017 pour Spindrift 2 et le Trophée Jules Verne

Le Maxi-Trimaran Spindrift 2 débutera très prochainement son stand-by pour sa nouvelle tentative de record du Trophée Jules Verne.

Spindrift 2
Le

Le 6 novembre 2017, le maxi trimaran Spindrift 2 débutera sa période de stand-by en vue de sa tentative de Record du Trophée Jules Verne. Pour ce nouveau défi, Yann Guichard sera entouré d'un équipage de onze hommes au parcours éclectique : navigateurs au large, parcours olympique, navigation en multicoque de sport et en Figaro. Sur la totalité des douze marins, sept ont déjà participé à la précédente tentative.

De nouveaux équipiers à bord de Spindrift 2

Parmi eux, Thierry Chabagny revient tout juste d'une Solitaire et d'un Fastnet en Figaro solo Ewen Le Clech retrouve le trimaran qu'il avait mis au point aux côtés de Pascal Bidégorry en 2010, tandis que le Britannique Sam Goodchild équipe Yann Guichard sur le circuit match-race cette saison et depuis deux ans, sur le trimaran océanique. Thomas le Breton — ancien membre de l'Équipe de France olympique en Laser puis en Finn — était tacticien auprès de Groupama Team France, sur la Coupe de l'America, aux Bermudes.

Enfin, Tanguy Cariou, ex-membre de l'équipe de France olympique et équipier en D35, assurera la première partie du stand-by. Il sera relayé, à partir du 26 novembre par Erwan Le Roux (qui a couru la dernière Transat Québec-Saint Malo à bord de Spindrift 2), à son retour de la Transat Jacques Vabre.

Ces nouveaux skippers vont rejoindre les six équipiers de la première tentative en 2015, autour de Yann Guichard, skipper du trimaran noir et or. On retrouvera ainsi Xavier Revil, Christophe Espagnon ou François Morvan, des équipiers qu'il côtoie depuis les préparations olympiques. Mais aussi Antoine Carraz et Jacques Guichard, qui ont intégré le team Spindrift depuis ses débuts, ou encore Erwan Israël qui était déjà le navigateur du bord sur la précédente tentative.

Dona Bertarelli, qui était présente pour la première tentative ne sera cette fois-ci pas présente en raison de responsabilités familiales, professionnelles et philanthropiques. Elle sera néanmoins présente sur le défi auprès de la cellule opérationnelle de l'équipe à terre.

Un record difficile à battre

L'équipage sera épaulé par le routeur à terre Jean-Yves Bernot qui devra les conseillers dans les choix stratégiques à faire pour battre le chrono réalisé par Francis Joyon le 26 janvier 2016 de 40 j 23 h 30' en 2017 par IDEC Sport. La barre est particulièrement haute pour ce Trophée Jules Verne qui n’a été battu que par neuf multicoques successifs depuis sa création en 1993 (79 j 6 h 16' par Commodore Explorer) et quasiment divisé par deux en vingt-quatre ans.

Composition de l'équipage

Yann Guichard (skipper)

Erwan Israël (navigateur)

Jacques Guichard (chef de quart/barreur-régleur)

Christophe Espagnon (chef de quart/barreur numéro un)

Xavier Revil (chef de quart/barreur-régleur)

François Morvan (barreur-régleur)

Antoine Carraz (barreur-régleur)

Thierry Chabagny (barreur/numéro un)

Ewen Le Clech (barreur-régleur)

Sam Goodchild (barreur/numéro un)

Thomas Le Breton (barreur-régleur)

Tanguy Cariou (barreur-régleur)/Erwan Le Roux (barreur-régleur)

 

Routeur à terre : Jean Yves Bernot

Maxi Spindrift 2, le résumé du bateau

ChantierCDK Technologies
ArchitecteVPLP
Longueur de coque40.00 m
Largeur23.00 m
Voir la fiche technique complète et les photos du Maxi Spindrift 2
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO