SemiRigide.com
Le semi-rigide par Bateaux.com
SE CONNECTER

Fanale Marine, la première marque corse de semi-rigides

Fanale Marine est une toute nouvelle marque de semi-rigide Corse lancée par l'entreprise U Fanale, dont le siège est à Pietrosella (Corse du Sud). Lancée en juillet 2017, grâce à un partenariat avec des constructeurs italiens, la gamme compte 5 modèles de 5,70 à 8,20 m. Les bateaux reprennent les noms d'oiseaux emblématiques de l'île de beauté. Ils sont destinés à la plaisance méditerranéenne. Mais derrière cette marque se cache également un projet industriel dont l'objectif est qu'à terme, l'intégralité de la chaine de production soit rapatriée en Corse.

Fanale Marine, des semi-rigides corses © Stef Bravin
Le

Le premier projet industriel nautique en Corse

Fanale Marine, c'est le rêve de trois associés de créer leur propre marque de semi-rigide corse. À l'époque, ils sont tous les trois distributeurs en France de différentes marques de bateaux (Selva, 3D Tender, Kardis et Domina), par l'intermédiaire de la société U Fanale, et jouissent d'une expérience de 10 ans.

"Nous essayions de faire évoluer les marques grâce à notre condensé d'expérience et aux retours clients, mais les chantiers n'étaient pas toujours très réactifs et innovants. Nous voulions donc créer notre marque de bateau avec une industrialisation en Corse. L'île de beauté dispose de 1000 km de côtes et de nombreux services nautiques. C'est également une destination touristique privilégiée pour la plaisance" nous explique Catherine Ghilain, une des trois associés.

En juillet 2018 arrive donc sur le marché Fanale Marine, marque de semi-rigide en hypalon. "C'est le premier projet industriel nautique en Corse." La société débute avec l'aide de l'ADEC, de la représentation régionale de la Fédération des Industries Nautiques et de la Chambre des Métiers de Corse. Et arrivent rapidement dans l'aventure les premiers revendeurs Sun Ship à Porto-Vecchio, Sud Plaisance à Pietrosella et Marine Services à Saint-Tropez.

Pour l'instant, les pneumatiques sont construits en partenariats avec un chantier italien, mais l'objectif est de ramener la production sur l'île. "En 2018, nous assemblerons les bateaux en Corse et nous espérons ramener ici toute l'entité de production."

Historique du projet

  • 2007: création par Pierre-André Paoli, gérant de U Fanale, de la société ILS, dont l'activité est la location de bateaux sur la presqu'île de l'Isolella.
  • 2009: début de l'activité de vente de bateaux de plaisance (Selva, 3D Tender, Kardis, Domino)
  • 2013: création de la société U Fanale dédiée à la vente de bateaux et à l'activité de "bateau-école"
  • 2016: création de la marque Fanale Marine
  • 2017: inauguration et mise à l'eau des prototypes Fanale Marine et création d'un début de réseau de revendeurs.

Un véritable projet industriel

Le projet Fanale Marine n'est pas uniquement de lancer une marque, mais bien de développer un projet industriel sur le long terme, qui s'articule autour de 3 phases. La première consiste à réaliser un travail d'apprentissage, de transfert de compétence et de savoir-faire de construction de carènes et de flotteurs. Pour l'instant, la première génération de la gamme est construite par des partenaires italiens, mais le but est de rapatrier l'intégralité de la chaine de production en Corse :

  • Conception du navire et de ses aménagements ;
  • Stratification, travail du polyester et de la coque ;
  • Travail de l'hypalon et assemblage des flotteurs ;
  • Réalisation de la sellerie et des protections solaires

Dans un deuxième temps, l'entreprise souhaite – à l'aide de ses partenaires et des centres de formation insulaires – internaliser la production et développer les métiers de la filière nautique.

Enfin, la phase 3 consistera à maîtriser la chaine de production pour faire évoluer les bateaux et y greffer des évolutions technologiques (aide à la navigation, applications spécifiques à la découverte de la Corse et de la Méditerranée).

Une gamme de 5 modèles typés plaisance

Pour mettre en avant le patrimoine maritime et la culture corse, la gamme — composée de 5 modèles en hypalon – reprend les noms des oiseaux emblématiques de la Corse et propose des unités destinées à la plaisance – grands coffres et grands bains de soleil – de 5,70 à 8,20 m.

ACULA MARINA 5,70 (la mouette)

FALCHETTU 6,80 (le faucon)

FILANCIU 7,40 (le milan royal)

ALTAGNA 7,80 (l'aigle royal)

ALTORE 8,20 (le gypaète barbu)

Crédits photos : Stef Bravin

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO