Essai Stage Initiation Macif : Apprendre à naviguer en autonomie

© Bateaux.com

Nous avons suivi pendant 5 jours la formation "Initiation" de Macif Centre de Voile. Ce stage s'adresse à des personnes n'ayant jamais navigué et souhaitant apprendre les bases de la navigation à la voile : préparer un voilier et naviguer à différentes allures avec différentes voiles. L'objectif ? Prendre du plaisir et gagner en autonomie.

Une semaine par un vent de force 6

Dès le premier jour, nous avons enfilé nos salopettes, nos vestes de quart (pensez bien à votre équipement, indispensable notamment par mauvais temps, mais qui peut vous être prêté par l'école) et notre gilet de sauvetage (obligatoire en navigation), direction, le pertuis rochelais pour une mise en bouche pluvieuse.

Tout au long de ces 5 jours, nous avons parcouru environ 100 milles avec un vent de force 6 en permanence et des rafales à 20/25 nœuds ! La pluie et la houle étaient aussi de la partie, malmenant les estomacs les plus fragiles. Une joie de naviguer près de 6 heures par jours sous la pluie pour s'initier à la voile. En même temps, avec des conditions comme les nôtres, l'apprentissage est plus rapide. Nous avons pu naviguer jusqu'à Saint-Martin-en-Ré, mouiller devant Boyard Ville ou encore devant l'île d'Aix.

Nous avons navigué tous les jours, peu importe le temps. Et deux matins, nous avons eu des cours théoriques sur la marée notamment, et les cartes marines. Le midi, nous profitions d'une pause déjeuner au mouillage et tous les soirs nous étions de retour au port de La Rochelle pour la nuit.

Apprendre à naviguer en autonomie

Pendant notre stage, nous avons appris à préparer le bateau pour sa sortie et sa mise au port (pare-battage, affalage de la grand-voile…), les différentes manœuvres de port (entrées et sorties), les techniques d'amarrage et les nœuds (nœud de 8, d'amarrage, tour mort, demi-clé, nœuds de cabestan ou encore de taquet), ou encore la reconnaissance des cordages.

Nous avons navigué à différentes allures : près, travers, grand largue, et ciseaux-bon plein et utilisé plusieurs sortes de voiles : foc de route, génois et appris à prendre des ris (installation dans l'étai largable), suivi un cap, suivi un alignement… Enfin, nous avons réalisé plusieurs mises à la cape, géré plusieurs prises de coffre et réalisé de nombreux virements de bord et empannages.

Sortie du port de La Rochelle

À trois, l'apprentissage est optimal et on tourne beaucoup plus rapidement à tous les postes. Pendant que l'un d'entre nous barre, l'autre gère la grand-voile, tandis que le dernier s'occupe des winchs pour reprendre la voile après chaque virement de bord. Plus la semaine avance, plus nous manœuvrons par nous-mêmes et prenons les décisions qui nous paraissent judicieuses. Nous sommes capables d'effectuer seuls les manœuvres de port ou encore de reconnaitre quand notre voile n'est pas bien réglée. En cas de doute, nous pouvons compter sur notre formateur, qui surveille du coin de l'œil le moindre de nos mouvements.

À la fin de la semaine, nous avons récupéré un livret de voile avec la description de notre stage et de notre apprentissage. Niveau 1 validé !

Prise de coffre

Et la suite ?

Après le stage Initiation, on peut suivre les autres stages de Macif Centre de Voile afin de gagner en expérience et connaissances. Il existe plusieurs stages par niveau, depuis le stade débutant jusqu'à celui de chef de bord. Avec ce dernier stage, on est capable de naviguer en croisière en sécurité et d'encadrer un équipage.

Pour ceux qui le désirent, il est également possible de suivre des stages thématiques pour se former sur une technique précise, à terre ou en mer ou alors de partir pour un stage hauturier de presque 2 semaines pour entériner ses connaissances.

"On estime qu'un stagiaire est capable de louer un bateau après avoir suivi entre 4 et 5 stages. On peut par exemple faire une initiation, un perfectionnement et deux maîtrises ou alors une maîtrise et un chef de bord " explique Bruno Royou, notre formateur. "Après, on peut suivre des stages thématiques pour être encore plus à l'aise et maitriser au mieux un sujet comme la maitrise manœuvre de port ou la navigation en flottille" ajoute-t-il.

" Tout dépend aussi des conditions de réalisation du stage. Dans des conditions plus difficiles, on apprend aussi plus vite que quand la mer est belle puisqu'il faut sans cesse régler les voiles, manœuvrer, etc." conclut Bruno.

Reportage : Le Centre de Voile Macif

Stage Initiation Macif Centre de Voile : 5 jours pour apprendre à naviguer

Macif Centre de Voile, l'école pour bien apprendre à naviguer

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Charente-Maritime - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com