La gamme Leader de Jeanneau se décline en hors-bord

Le Leader 33 se décline en version hors-bord © Jeanneau

Jeanneau dévoilera à Cannes (11-16 septembre 2018) deux nouvelles versions dans sa gamme Leader, express sportifs et familiaux : les Leader 30 et Leader 33 en version hors-bord. Un choix que nous explique le responsable marketing produit bateaux à moteur du chantier vendéen.

Jeanneau continue de concilier croisière et motorisation hors-bord sur des bateaux de plus de 10 m grâce à l'offre des motoristes qui propose des moteurs de plus en plus puissants. Après le lancement de la Merry Fisher 1095 au Nautic 2017, qui démarre très fort en France et à l'étranger, ce sont deux autres "gros" modèles qui vont désormais être déclinés en hors-bord : les Leader 30 et Leader 33 – respectivement 9,34 m et 10,44 m. La Leader 30 sera proposée en 2x175 CH et la Leader 33 en 2x200 ou 2x225 CH.

"On est dans la même logique et la même mouvance, en France, comme à l'étranger, d'aller vers le marché du hors-bord et du gros hors-bord. Jusqu'à présent, les chantiers étaient bloqués par la technique des moteurs. En montant en taille de bateau, il fallait multiplier les moteurs comme on le voit aux États-Unis, une pratique qui n'est pas répandue dans la culture de tous les pays. Aujourd'hui, les motoristes sortent de nouveaux moteurs, comme Yamaha et son 425 ch, capable de pousser de gros bateaux" explique Vincent Piel, chef de produit bateaux à moteur Jeanneau.

Le Leader 30 version hors-bord

La gamme Leader – Express sportifs et familiaux – décline donc ses deux plus petits modèles en version inboard. Un choix que nous explique Martin Meyer, en charge de la gamme Leader de Jeanneau.

"C'est une tendance du marché que l'on voit aux États-Unis sur des unités beaucoup plus grandes et qui présente plusieurs avantages pour le client. D'abord un gain financier de 5 à 10 % par rapport au inboard. Le confort ensuite puisque les hors-bords sont beaucoup moins bruyants qu'avant et disposés sur l'arrière du bateau, sont plus silencieux que le inboard. Enfin, des coûts d'entretien réduits avec un accès mondial au réseau de concessionnaire hors-bord, ce qui n'est pas le cas pour le inboard, notamment au grand export. D'autre part, l'efficacité du hors-bord est intéressante au niveau de la consommation."

Le Leader 33 version HB

L'aménagement restera le même, mais avec plus d'espace de rangement, gagné par l'absence de cale moteur. Ce gain de place a d'ailleurs permis sur la Leader 30 de rajouter un réservoir d'essence supplémentaire (2x300 L).

"À l'extérieur, la plateforme a été adaptée pour recevoir les moteurs hors-bord, mais la fonctionnalité reste la même. "On garde les plateformes autour des hors-bords et on circule d'ailleurs facilement de bâbord à tribord sur la plage de bain", explique Martin Meyer.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Moteurs in-bord et hors-bord
PowerBoats
A lire aussi sur Bateaux.com