Hors-Série Répartiteur de charge, comment choisir la bonne solution technique ?

Le répartiteur de charge permet de profiter de la charge de l'alternateur sur plusieurs batteries. Il existe 2 solutions techniques pour obtenir cela : le coupleur séparateur et le répartiteur.

Le coupleur séparateur

C'est la solution la plus basique - et la moins chère. Il s'agit d'un relai, une sorte d'interrupteur que l'on installe entre la première batterie – souvent la batterie de démarrage – et la seconde batterie – la batterie de servitude. Quand la batterie numéro 1 est chargée, le relais se ferme et la seconde batterie peut alors recevoir la charge.

C'est simple et ça fonctionne très bien pour la charge. Le problème c'est que si un consommateur comme un frigo par exemple vient consommer de l'énergie pendant que le coupleur est fermé (batterie en charge), ce consommateur tire sur les 2 batteries en même temps. Il va donc puiser dans la batterie de démarrage, ce qui n'est pas bon.

Cette solution de coupleur séparateur est assez peu utilisée sur nos bateaux.

Le répartiteur à diodes

Contrairement au coupleur, le répartiteur est installé en amont des parcs batteries. Il ne pose pas le problème de la décharge de batterie comme avec un coupleur.

Il existe 2 technologies pour la construction des répartiteurs : à diodes ou MOSFET.

Répartiteur Uniteck MOSFET

Les répartiteurs à diodes possèdent une électronique très basique. Leur principal inconvénient est la perte de tension qu'ils engendrent : -0,7 V. Comme un alternateur en pleine charge délivre 14,2 V, avec la perte de 0,7 V, la batterie n'est plus chargée qu'à 13,5 V. Et c'est insuffisant, car pour une charge totale, une batterie réclame 13,9 V. Avec un répartiteur à diodes, la batterie ne reçoit jamais une pleine charge entrainant une diminution de sa durée de vie. Ce n'est donc pas une solution à retenir sur un bateau à moins de changer son parc batterie tous les 2 ans…

Le répartiteur MOSFET

Le répartiteur MOSFET tient son nom du composant électronique MOSFET qui le caractérise. Un MOSFET est une sorte de relais électronique piloté par des pics de tension. C'est un composant utilisé en électronique de puissance. Il n'offre que très peu de perte de tension. Ainsi la batterie peut toujours recevoir un courant d'au moins 13,9 V et réaliser une pleine charge.

Depuis quelques années, ce composant a fortement évolué. Il y a encore 5 ans, les composants avaient tendance à chauffer obligeant les fabricants de ce type de répartiteur à les inclure dans des boitiers assez gros et fortement ventilés.

Répartiteur Uniteck MOSFET

Aujourd'hui avec des composants modernes, des sociétés comme Uniteck arrivent à produire des répartiteurs MOSFET 5 fois moins gros. Ce gain de volume a été possible en employant des MOSFET qui ne chauffent pas et en intégrant les connecteurs directement sur le circuit imprimé. Ainsi ces appareils peuvent trouver leur place facilement dans les cales techniques et ne viennent pas réchauffer l'atmosphère de la cale.

Pour le plaisancier, installer un répartiteur de charge Unimos d'Uniteck, c'est l'assurance d'une batterie toujours pleinement rechargée et surtout un ralentissement du vieillissement de son parc. De belles économies en perspective.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Hors-série énergie - électricité

Batterie Marine Diffusion, le spécialiste de l'énergie à bord

Un chargeur de batterie intelligent pour l'alternateur

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Hors-Série Electricité
Moteurs in-bord et hors-bord
A lire aussi sur Bateaux.com