Point de vue / Spindrift 2 abandonne le Trophée Jules Verne

Spindrift 2 © Chris Schmid/Spindrift racing

Yann Guichard et ses 11 hommes d'équipage ont annoncé ce vendredi 1er février 2019 leur abandon sur le Trophée Jules Verne. Parti de Brest le 16 janvier dernier, Spindrift 2 évoluait dans l'océan Indien en quête du record détenu par Idec Sport.

Avarie de safran tribord

Vendredi 1er février 2019, à 16 h 06 UTC, Yann Guichard, skipper de Spindrift 2, prévenait son équipe à terre d'un problème sur le safran tribord, alors qu'il naviguait à 15 nœuds dans l'océan Indien, à 1 200 milles du Cap Leeuwin. Malgré la nuit, l'équipage a pu découvrir à 19 h UCT que l'avarie était due à la casse de la mèche du safran tribord. Dans l'impossibilité de réparer en mer et entrainant une incapacité à barrer le bateau dans des conditions de performance et de sécurité, l'équipage a préféré annoncer son abandon.

"Ce problème technique nous contraint malheureusement à arrêter cette tentative de record du Trophée Jules Verne. C'est évidemment une déception pour tout l'équipage. Nous nous dirigeons vers la côte sud-est de l'Australie que nous devrions atteindre d'ici 4 jours" précise Yann Guichard.

Qu'est-ce qui cloche avec Spindrift 2 ? 

Rétrospective

En 2015/2016, le parcours est bouclé dans son intégralité, mais le record leur échappe.

En marge d'un départ de course (Volvo Ocean Race 2016), le trimaran percute un semi-rigide et blesse très gravement une plaisancière.

2016/2017, année blanche pour l'équipage qui renonce à la tentative de record pour cette saison. 

En 2018, nouvelle tentative de Trophée Jules Verne, passé entre les mains de Francis Joyon (Idec Sport) en 2017. Deux faux départs, dont un démâtage avant le passage de la ligne de départ. 

Un bateau né pour les records

Spindrift 2 est le plus grand trimaran de course océanique, conçu pour aligner des milles et battre des records. 40 mètres de long, 23 mètres de large, il est né en 2008 sous le nom de Maxi Banque Populaire V. Entre les mains de Pascal Bidegorry puis de Loïc Peyron il décroche plusieurs records : traversée de l'Atlantique Nord à la voile, record de distance en 24 heures, Trophée Jules Verne.

Il est racheté en 2013 par l'écurie Spindrift Racing fondée par Yann Guichard et sa compagne Dona Bertarelli, qui veulent mener à bord une grande campagne de records justement ! Et dès 2015, l'objectif sera de rafler le Trophée Jules Verne (dont il est le détenteur sous les couleurs de Banque Populaire). Le trimaran est rebaptisé Spindrift 2.

"Nous voulions construire une équipe autour de nous pour mener des projets techniques et sportifs qui permettent d'aller chercher la performance et l'excellence," expliquait Dona Bertarelli en mai 2015. "Nous sommes extrêmement fiers du chemin parcouru et impatient de retrouver bientôt la navigation au large à bord de Spindrift 2 en perspective du record du Trophée Jules Verne."

Après la Route du Rhum en 2014, le bateau est modifié, adapté, transformé : objectif navigation en équipage ! But Ultime : Trophée Jules Verne. Mais depuis 5 ans, les tentatives s'annulent ou sont infructueuses... Avarie de mât, mauvaises conditions météo... 

Mais que se passe-t-il ? Il ne brille plus depuis des années, malgré la couleur dorée qui orne ses flotteurs... 

Quel avenir pour Spindrift 2 ? 

Avec son envergure de géant, il est interdit de toutes les grandes courses où les Ultimes pointent le bout de leurs étraves. C'est donc vers les records que son skipper s'est tourné. Mais si ces derniers lui échappent également, quel avenir reste-t-il au grand trimaran de noir et d'or ? 

On attend avec impatience le retour technique de cet abandon pour connaître la suite du programme sportif de Spindrift. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...