Nouvelle gamme Sealver Z-Line, propulsion jet-ski ou hors-bord

Le nouveau Sealver Z7

En 2014, Sealver lançait son premier Wave Boat pneumatique, un bateau propulsé par un jet-ski. En 2019, le chantier landais lance la gamme Z, un nouveau concept de semi-rigide avec une coque de nouvelle génération et la possibilité de choisir son type de motorisation (jet-ski ou hors-bord).

Un semi-rigide ou une coque rigide propulsée par un jet-ski, c'est l'invention développée par Patrick Bardon en 2006. Aujourd'hui, Sealver propose 6 modèles de Wave Boat, tous propulsés par un jet-ski.

Une nouvelle gamme Z

En 2019, le chantier landais lance la nouvelle gamme Z avec deux modèles de 6 et 7 m. Un 8 m sortira en 2020. Le premier modèle présenté est le Wave Boat Z7, un semi-rigide de 6,96 m (longueur de coque) et de 2,48 m de large (largeur de coque). Les flotteurs sont en 1670 décitex carbone. Avec ses dimensions, le Z7 est au gabarit routier.

Comme sur les derniers modèles de semi-rigide, la construction fait la part belle au composite. "C'est un semi-rigide, mais il navigue très bien sans ses flotteurs. C'est une question de design, de look et de stabilité bien sûr" explique Clément Faréniaux. Les flotteurs sont évolutifs — 48 pour le diamètre arrière et 28 pour le diamètre avant – et bien plus imposants que sur les autres semi-rigides. "Le diamètre est plus fin à l'avant puisque le Z7 est déjà stable" détaille Clément. L'étrave et la carène avec virure sont incisives pour couper les vagues.

Face au Z7 se dégage une incroyable sensation de grandeur et d'espace. "C'est un bateau de 7 m, mais on a l'impression qu'il est plus grand à cause de ses flotteurs évolutifs. On a le même espace à bord qu'un semi-rigide de 8 m" ajoute Clément.

Dans le cockpit avant, on trouve un immense bain de soleil avec banquette en U (qui recouvre un coffre de 830 litres) et table de cockpit. Dans la console centrale (plus importante dans la version hors-bord, on trouve le réservoir d'essence [version Hybris] et d'eau [50 L], la douchette de pont, la prise de quai, le réfrigérateur…

"La console est dédiée à la fonctionnalité du bateau, du coup elle est très grande. C'est l'endroit où est placé tout l'équipement et l'électronique, la pompe de cale par exemple" explique Raffaele Venturelli, designer Sealver.

Qualité et design

Avec ce nouveau modèle, le chantier Sealver propose un modèle plus haut de gamme avec des finitions soignées : du CerTek au sol, six grands coffres de rangement, une tour de wakeboard [en option] intégrée, des coussins matelassés pour plus de confort, un guindeau électrique.

Et effectivement, si la sensation d'espace est importante, le sentiment de qualité est aussi bien présent.

À terme, la gamme Z viendra d'ailleurs remplacer la gamme actuelle de semi-rigide, qui sera uniquement réservée aux professionnels.  

Propulsion jet

La nouvelle gamme Z peut être propulsée par l'habituel jet-ski d'une puissance de 230 à 300 CH, qui vient s'encastrer derrière une console centrale. Dans cette configuration, le Z7 reçoit de grands bains de soleil latéraux qui se replient sur l'arrière pour faciliter le passage à bord.

Les kits Sealver sont compatibles avec les jets Yamaha, Kawasaki, Sea-Doo.

Propulsion hors-bord

La nouveauté de la gamme Z c'est la possibilité d'opter pour une propulsion hors-bord de 150 à 250 CH. Pour ce faire, Sealver a développé le module fixe Hybris, qui vient se visser à l'emplacement habituellement réservé au jet-ski. "Si le client souhaite changer de propulsion, il devra repasser par un concessionnaire. C'est un choix qui se fait dès le départ et ce n'est pas modulable au gré de ses envies" détaille Clément. Cette plateforme ne conviendra pas aux modèles existants de la gamme Sealver puisque la carène du Z7 a été spécialement développée pour ce bateau.

La plateforme Hybris reçoit un poste de pilotage avec volant, banquette double et trois banquettes en forme de U sur l'arrière.

"Avec le module Hybris, on a désormais la possibilité de se comparer à de "vrais" bateaux. Ils sont conçus comme des bateaux de base avec un moteur hors-bord Evinrude et la même manœuvrabilité" explique Clément.

Une nouvelle carène

La gamme — et donc le Z7 — a été conçue sur la nouvelle coque HEVO pour une navigation beaucoup plus fluide et confortable. Avec cette carène qui limite la trainée, la consommation de carburant est aussi réduite. "Les rails ne sont pas parallèles au bateau, mais centriques ce qui crée une hydrodynamique positive. À chaque vague de prise, le bateau accélère et frotte beaucoup moins" explique Rafaelle Venturelli.

"Avec un jet de 300 CH, on atteint la vitesse de 44,8 nœuds. La 1re virure crée un coussin d'air ce qui permet, même en mer formée, de glisser sur l'eau. En plus d'améliorer l'aérodynamisme, la virure stabilise le bateau"  détaille Rafaelle Venturelli.

L'augemntation de la puissance des jet nous permet de construire un bateau plus grand, capable d'accueillir plus de monde [10 personnes à bord], mais en conservant de bonnes performances.

Prix : 65 000 à 100 000 € TTC

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Z7 HYBRIS, la fiche technique

MarqueSealver
Longueur hors-tout8.20 m
Longueur de coque6.96
Largeur3.20 m
Nombre de passagers10
Déplacement lège1 150 kg
Nombre de moteurs maximum1
Carburant240 L
Voir la fiche technique du Z7 HYBRIS