Les Tobago Cays, le joyau des Grenadines

Si vous naviguez aux Grenadines, les Tobago Cays sont un passage incontournable d'une croisière aux Antilles. Cette réserve protégée de cinq îles inhabitées est un véritable paradis sur terre avec poissons multicolores, eaux transparentes et chaudes et plages de sables blancs. Nagez avec les nombreuses tortues qui y ont éluent refuge, dégustez des langoustes au barbecue et admirez la plus belle barrière de corail des Antilles.

Le joyau des Grenadines

Les Tobago Cays sont un petit groupe de cinq îles appartenant à l'archipel des Grenadines, dans les Antilles. Ces Cayes — petites îles basses composées de sable et de corail — se trouvent à l'est de l'île de Mayreau et au sud-ouest de Canouan, qui possède d'ailleurs une base de location et se situe à seulement 3 milles du chapelet d'îles. Sinon, vous pourrez louer votre cata en Martinique pour une croisière jusqu'aux Grenadines.

Petit Rameau, Petit Bateau, Baradal, Jamesby et Petit Tabac sont des petits îlots inhabités et reliés entre eux par une barrière de corail. La dernière île est séparée des autres par un récif. Leur mouillage circulaire est protégé par une barrière corallienne (un reef) en forme de fer à cheval, appelée "Horse Shoe reef".

Ces îles et leur fond marin ont été achetés en 1999 par le gouvernement à un propriétaire privé. C'est ainsi qu'est né le Tobago Cayes Marine Park, une réserve de préservation de la vie marine sauvage.

L'eau y est peu profonde (2 à 4 m), aux incroyables nuances de bleu et surtout très chaudes (30 °C environ). Les plages de sables blancs, les cocotiers et les fonds marins abritant la plus belle barrière corallienne des Antilles en font un petit paradis sur terre et l'un des plus beaux mouillages des Caraïbes.

Mais ce paysage de carte postale — incontournable des Grenadines — attire la foule. En effet, les Tobago Cays sont très touristiques. Car si l'on trouve de nombreux voiliers au mouillage, qui viennent y passer plusieurs jours, de nombreuses excursions à la journée partent de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Prévoyez d'y passer au moins une journée et pourquoi pas plusieurs jours.

La saison touristique s'étend de décembre à avril, mais la navigation y est agréable jusqu'à fin juillet. Privilégiez la période de mai à juin, un peu moins fréquenté par les catamarans de charter. La période d'août à octobre est pluvieuse (mais une bonne pluie chaude est tellement agréable) et correspond aussi à la période cyclonique.



Ou mouiller ?

On arrive aux Tobago Cays par le chenal qui sépare Petit Rameau de Petit Bateau avant de pénétrer dans cette incroyable anse circulaire où se mélangent d'incroyables camaïeux de bleu. N'oubliez pas d'effectuer vos formalités administratives à Clifton Harbour, à l'est de l'île de Union.

Le mouillage est payant et les rangers passent chaque jour pour prélever la taxe d'environ 3 € par personne et par jour. Il y a peu de bouées, il faut donc mouiller sur les fonds sablonneux, en évitant les herbiers protégés.

Le mouillage de Baradal est le plus fréquenté, et il n'est pas rare d'y trouver des dizaines de bateaux. Attention toutefois au clapot et roulis par un vent de nord-est. Si vous voulez un peu de calme, préférez jeter l'ancre entre Baradal et Petit Rameau ou encore mouillez à Jamesby.

Les "Boat boys" passent tous les matins dans leur petit bateau pour vous proposer du pain frais, mais aussi tout au long de la journée avec des poissons, des glaces ou des légumes.

Quoi faire ?

Snorkelling

Plongez ! Les Tobago Cayes sont très appréciées des plaisanciers pour la beauté des paysages terrestres comme des fonds marins. Le sable blanc, les palmiers et l'eau turquoise sont un vrai décor de carte postale. Mais surtout, ses eaux turquoise abritent une faune et une flore incroyable. Enfilez vos palmes, masques et tubas et partez à la découverte des nombreuses espèces dans une eau limpide et chaude.

L'endroit abrite la plus belle barrière corallienne des Antilles, qui recèle de coquillages et poissons multicolores : mérous, chirurgiens, poissons-coffres, mais aussi raies et tortues ou encore requins de récifs.

Les fonds sont sublimes et variés, même si à certains endroits les coraux sont morts. Les tortues sont présentes en nombre dans cet espace protégé, notamment le long de la petite île de Baradal à l'est du lagon.

Attention, la pêche est interdite aux Tobago Cayes !

Kite et surf

L'endroit est aussi réputé pour son spot de kitesurf et de surf. Le vent y est régulier, le lagon propose un spot plat et le récif quelques vagues.

Balade à terre

Les îlots des Tobago Cayes valent le coup d'œil. À Baradal, vous pourrez lézarder sur la plage de sable blanc, mais aussi découvrir de très nombreux iguanes. L'île en est remplie ! Vous découvrirez aussi de nombreux oiseaux et une magnifique flore, avec notamment de très belles orchidées. Visitez aussi Petit Bateau, avec un joli point de vue au sommet.

Dégustez

Sur l'île de Petit Bateau, profitez d'un barbecue de langoustes sur la plage, accompagné de bananes plantin et d'une succulente salade de fruits, le tout arrosé d'un planteur. Pour information, l'achat de langouste est interdit de mai à septembre.

Prenez-vous pour un pirate

Sur l'îlot de Petit Tabac s'est déroulé le tournage de quelques scènes du film Pirates des Caraïbes, la Malédiction du Black Pearl.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...