Excess catamaran, ca y est, ils naviguent !

Le groupe Bénéteau diffuse les premières images de 2 modèles de leur nouvelle marque Excess : le 12 et le 15. Après une longue communication virtuelle, voilà enfin les premières unités qui naviguent avant d'être acheminées vers Cannes pour leur présentation officielle en septembre 2019.

Depuis un an, la marque Excess est annoncée par le groupe Bénéteau. Produisant déjà les Lagoon, le chantier avait annoncé cette nouvelle marque pour combler le vide entre les catamarans confortables plutôt dédiés au charter (du confort au détriment de la performance) et les catamarans performants qui jouent la carte de la vitesse (léger et n'aimant pas la surcharge). Sur les Excess on doit retrouver le plaisir de la navigation à la voile, les performances des multicoques tout en conservant un beau volume habitable.

La gamme Excess se déclinera en 5 modèles (11, 12,13, 14 et 15) avec pour le lancement deux modèles présentés simultanément : l'Excess 12 et 15. Ces deux nouveautés seront présentées au salon de Cannes en septembre 2019.

En attendant de pouvoir découvrir ces voiliers, le chantier n'a diffusé que des images virtuelles et présenté des maquettes. Et pour faire patienter les amoureux passionnés, un jeu-concours a été imaginé avec comme premier lot : l'Excess 12 lui-même !

Une communication savamment orchestrée

En cette fin juillet 2019, le chantier avance dans sa communication calculée en présentant les 2 modèles tirant des bords sous voiles dans l'estuaire de la Garonne au pied du chantier à Bordeaux. Nous n'en savons pas plus que ce que nous pouvons découvrir sur ces images.

Des lignes classiques

Les catamarans dessinés par VPLP sont assez modernes dans les lignes. On retrouve une surface vitrée du rouf moins vertical que sur un Lagoon et des étraves pas totalement droite (avec un dessin un peu ancien). Les surfaces vitrées pour éclairer les cabines sont aussi de taille modérée qui donne une ligne un peu traditionnelle au bateau.

En revanche le plan de voilure avec le mât très reculé (comme sur les derniers Lagoon) nécessite une épontille qui traverse le centre du carré. Ce positionnement permet d'avoir un foc autovireur sans trop pénaliser sa surface. Avec les postes de barre en arrière de chaque coque, la bôme est juste au-dessus de la nacelle et non perchée et inaccessible. Ce sera un plus au moment de ranger sa GV dans sa housse. À condition de pouvoir marcher sur le toit du rouf, car celui-ci en toile s'ouvre pour laisser le soleil entrer dans le cockpit. Les manœuvres reviennent sur 2 winches devant les postes de barre. Sans doute que le circuit depuis le pied de mât jusqu'à ce poste arrière va engendrer quelques frottements…

Pas trop d'équipement pour réduire les poids

Côté aménagement, les Excess retrouvent la simplicité avec un grand trampoline (pas de cockpit avant augmentant le poids de la construction). En revanche la nacelle est très longue vers l'arrière et vient quasiment se terminer au même niveau que les jupes.

L'intérieur est traité avec un design moderne qui fait appel à plusieurs coloris de gelcoat (gris et blanc) associés avec des bois et de l'inox. C'est propre, lumineux. Une visite au salon de Cannes permettra de mieux apprécier.

En attendant, voilà les quelques images que dévoile le chantier en avant-première.

Excess 12

Excess 12

Excess 12

Excess 12

Excess 12

Excess 15

Excess 15

Excess 15

Excess 15

Excess 15

Excess 15

Excess 15

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Philippe Guillemin - 1 mois
quand on regarde la largeur des coques ;;on peut avoir des doutes sur la vitesse et le deplacement
Ajouter un commentaire...

Excess 12, la fiche technique

MarqueExcess Catamarans
ArchitecteVPLP
Longueur hors-tout11.73 m
Longueur de coque11.46
Largeur6.73 m
Tirant d'eau1.35 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers10
Déplacement lège10 300 kg
Surface de voilure au près82 m2
Nombre de moteurs maximum2
Voir la fiche technique du Excess 12