Vidéo / Le nouvel Hugo Boss, l'IMOCA où la zone de manoeuvre est au coeur du bateau


Le nouveau Hugo Boss a été dessiné et construit pour le prochain Vendée Globe. La construction étant restée top secrète, les premières images "teaser" diffusées par son skipper Alex Thomson avaient fait beaucoup parler. Il est désormais temps de découvrir de l'intérieur cet IMOCA conçu pour la gagne.

Le nouvel Hugo Boss est un plan VPLP conçu pour le skipper Alex Thomson, avec l'objectif avoué et revendiqué de gagner le Vendée Globe. Ainsi, le navigateur et son équipe technique en collaboration avec les architectes du projet ont créé un 60 pieds Open qui se distingue des autres. Autant par son design — coque noir brillant et rose fluo — que par son architecture. En effet, la zone de manœuvre a été totalement intégrée au cœur du bateau.

Une zone de vie et une zone technique

Depuis le cockpit, on accède dans la zone de vie close. Ici, Alex Thomson consultera ses fichiers informatiques depuis son ordinateur installé contre la cloison de descente. On trouve aussi dans cet endroit le générateur diesel qui sera utilisé en dernier recours, le skipper ayant équipé son bateau de panneaux solaires, qui seront les premiers fournisseurs de l'énergie du bord.

Dessalinisateur pour l'eau douce — Alex Thomson ne conserve à bord qu'un unique jerrican d'eau — et vanne sophoscope font partis des équipements que l'on trouve dans cette zone de vie. Cette dernière permet de remplir les ballasts, comme l'explique le skipper : "Quand le bateau gîte, on pompe l'eau du côté qui est en haut et le bateau revient à plat et accélère. Je sais que c'est un étrange de concept que de mettre de l'eau dans le bateau et d'aller plus vite, mais croyez-moi, ça marche vraiment !"

Une zone de vie pour vivre aussi

C'est dans cet espace que le skipper préparera ses repas – un simple jetboil pour chauffer l'eau et la verser dans du lyophilisé – dormira, mais pas que… Le skipper anglo-saxon qui ne fait rien comme tout le monde aura à bord des toilettes moulés sur mesure en carbone s'il vous plait ! "Sans doute les toilettes les plus chers !"

Une zone de manœuvre au centre du bateau

Cette disposition est pour le moins originale ! La zone de manœuvre est à l'avant de la zone de vie, en fond de cale et assez proche du pied de mât. On y trouve quatre winchs alignés les uns à côté des autres, mais aussi la colonne de moulin à café, la barre, etc.

Installer cette zone de manœuvre à cet endroit — assez avancé dans le bateau — permet de déplacer les poids au plus proche du centre de gravité et donc d'abaisser ce dernier. C'est très malin et original quand on sait que les structures de winchs, winchs et cordages représentent un poids considérable et c'est inédit en IMOCA.

En dehors du gain de poids, cette zone de manœuvre close permet de naviguer au sec, et donc de gagner un temps précieux sur les manœuvres. Toutes les drisses arrivent par le tunnel situé en avant des winches, qui peuvent être utilisés avec la colonne de moulin à café.

C'est un aménagement très ergonomique dans un petit espace, qui permettra de naviguer beaucoup plus confortablement.

Pour pouvoir barrer depuis cet espace, les architectes ont inséré des hublots frontaux de roof (sur l'avant), mais aussi latéraux et zénithaux.

D'autre part, structurellement les côtés du cockpit aident à supporter les efforts de quille. Enfin, installer la zone de manœuvre à cet endroit offre plus de surface de panneaux solaires et plus de volume de roof pour l'instabilité à l'envers (en cas de chavirage), ce qui permettra de se redresser plus facilement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Hugo Boss, un IMOCA ultra technologique

Hugo Boss, l'ultra technologie dans un Imoca pas comme les autres