Essai / Tarif du JPK 1030, la concurrence dans cette gamme de voilier dédiés à l'IRC

© UNCL

Le voilier JPK 1030 est un monocoque de course IRC, construit par le chantier JPK Composites à Larmor Plage dans le Morbihan. Ce bateau dessiné par l'architecte naval Jacques Valer, sorti en 2019 se place déjà parmi les meilleurs voiliers IRC. On vous présente le marché concurrentiel et les enjeux de ce bateau.

Un point sur les régates et la jauge IRC

Le JPK 1030 est fait pour briller dans les courses IRC, ces régates correspondent à un marché prestigieux très prisé par les constructeurs.

L'IRC est une jauge à handicap, elle permet à des voiliers de toute taille et de toute génération de participer aux mêmes régates. Basé sur un calcul de pénalité en temps, le bateau le plus rapide, celui qui passe la ligne d'arrivée en tête, n'est pas forcément le vainqueur de la régate. Ce principe est inhérent aux régates courues sous jauges à handicap.

La jauge IRC, qui est dominante, incite insidieusement les constructeurs à rester dans un cadre pour ne pas subir de grosses pénalités. Un des principaux objectifs de la jauge IRC, c'est la protection de la flotte existante, c'est-à-dire les voiliers des 30 dernières années.

Il ne faudrait pas qu'un bateau très innovant, rende obsolète, plusieurs générations de voiliers, ainsi la jauge évolue-t-elle plus lentement que la technologie. De là à dire qu'il faut concevoir un bateau IRC comme un voilier d'il y a 20 ans, il n'y a qu'un pas qu’on n'oserait franchir. En effet, depuis une dizaine d’années, les choses bougent du côté des règles IRC ainsi que du côté des habitudes des propriétaires.

Dans le même temps, la jauge s'assouplit en laissant des portes ouvertes à des bateaux plus fun. Et, dorénavant, le circuit international IRC intègre de nombreuses courses en double offshore. On voit ainsi apparaître des régates côtières, semi-hauturières voire des transatlantiques et la demande ne cesse de croître avec plusieurs événements disputés à guichets fermés.

© UNCL

Alors, quel est le meilleur bateau IRC ?

D'après Jean-Pierre Kelbert, c'est le voilier qui colle au mieux à la jauge en vigueur et aux types de régates auquelles il va participer. En ce sens, le JPK 1030 est prêt pour le championnat IRC de course au large et les grandes épreuves que sont la Sydney Hobart, la Middle Sea Race, Le Fastnet ou la Transquadra.

© UNCL

JPK dans la course des chantiers

Face à la forte demande, le marché a répondu et l’on a vu apparaître une génération spontanée de voiliers performants de 9 à 10 m. En 2019, sont arrivés successivement, le J/99, Le SunFast 3300, le MMW33, et le JPK 1030.

Toutes ces nouveautés sont destinées à briller en régate IRC offshore. Sans même parler des Jeux olympiques de 2024 qui vont rechercher un sport pour l'épreuve de course au large, on sent que les constructeurs sont très dynamiques sur cette gamme de bateaux.

Même si une saison de régate est tout à fait insuffisante pour tirer un bilan des confrontations, le JPK 1030 a déjà brillé sur des courses au large prestigieuses. Vainqueur au Fastnet, Jean-Pierre Kelbert a encore des étincelles dans les yeux lorsqu'il en parle. Avec Alexis Loison et Léon, son JPK 1030 fraîchement sorti des ateliers, ils ont remporté la catégorie double. Ils ont laissé le second, un SunFast 3300, à plus de quatre heures derrière eux en temps réel et cinq heures en temps compensé.

Le prix du JPK 1030 face à ses concurrents

  • Le JPK 1030 est un bateau IRC d'une nouvelle génération, se veut puissant et adapté aux longues courses en IRC, comme le Fastnet ou la Transquadra. Il est disponible à partir de 135 900 € T.T.C.
Le JPK 1030 au passage du Fastnet © UNCL
  • Le SunFast 3300 (Fiche technique) est audacieux et semble performant dans le médium. Ce Jeanneau est bien construit, mais reste un cran en dessous des standards de JPK. Son prix un peu plus abordable sera surement compensé par la préparation ad hoc. On peut aussi voir dans le SunFast 3300 un probable championnat monotype boosté par une large diffusion. Il est disponible à partir de 129 720,00 € T.T.C.
© Jeanneau
  • Le J/99 (Fiche technique) est classiquement un J, à savoir, un excellent bateau de régate inshore. Le bureau d'étude vendéen a fait évoluer une de ses carènes pour mieux répondre à la demande de courses au large en double. Le J99 est un peu plus puissant que le reste de la gamme, mais demeure plus conservateur dans ses choix. Il est disponible à partir de 137 880€ T.T.C.
© JBoats

Le MMW33 est construit en Espagne par le chantier Mestral Marine Works (MMW). Ce voilier est dessiné par l'architecte Michèle Molino, est entré en production en 2018. Le MMW 33 est peut-être moins orienté large, mais il sera peut-être plus véloce dès que le vent faiblit. Il est disponible à partir de 156 000 € T.T.C.

Le point de vue de l'acheteur potentiel

Stéphane court en IRC à bord d'un Figaro1 retapé et préparé avec soin. Il participe aux régates de clubs en équipage réduits, et a concouru à la course des îles contre tous ces nouveaux voiliers IRC. L'été, son bateau de régate devient un croiseur côtier au confort minimaliste. Une Transquadra ne serait pas pour lui déplaire, mais pour ça il louche surtout sur la dernière génération.

"Je me sens parfaitement le cœur de cible, c'est mon type de régate et cette nouvelle génération de bateau semble pleine de promesses. Ils ont vraiment l'allure de bateau de course, bien plus que mon monotype d'y il a 30 ans. Et j'imagine que les performances sont au rendez-vous.

Après l'essai, je dirais que le JPK 1030 est bien plus tolérant et donc plus fun que nombre de ses concurrents. Cependant, je m'attendais peut-être à plus de vitesse au portant. On reste sur un bateau IRC, c'est-à-dire relativement conventionnel. Le bateau donne l'impression qu'il pourrait avoir un mât et des voiles bien plus grandes, mais c'est une histoire de jauge et de pénalité.

Par contre, le JPK est au top de la jauge actuelle, on peut certainement se battre pour les premières places tout en s'amusant. Tout fonctionne parfaitement et facilement à bord, rien que pour cela j'ai adoré ce bateau. J'aimerais bien tirer dessus dans la brise, il doit être vraiment à son aise."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

JPK 1030, la fiche technique

MarqueJPK Composites
ArchitecteJacques Valer
Longueur de coque10.34
Largeur3.32 m
Tirant d'eau2.05 m
Déplacement lège3 500 kg
Surface de voilure au près59 m2
Voir la fiche technique complète du JPK 1030
Reportage : Essai du JPK 1030

Essai du JPK 1030, un voilier dédié à la course au large en IRC

Construction du voilier JPK 1030, une fabrication optimisée pour le succès