Alexia Barrier, la 1re Méditerranéenne à se lancer dans le Vendée Globe

Alexia Barrier va prendre le départ du mythique Vendée Globe le 8 novembre 2020. À la barre du seul Imoca basé en Méditerranée, elle poursuit sans relâche ses entrainements et sa recherche de partenaires.

Un parcours éclectique

Son rêve de course autour du monde, elle se l'est construit depuis ses 12 ans, âge où ses parents l'ont initié à la voile. Depuis, elle n'a cessé de naviguer pour atteindre ce but ultime que représente le Vendée globe.

Mini Transat, Solitaire du Figaro, AG2r et Route du Rhum : Alexia a participé aux plus grandes courses océaniques, mais également aux circuits de régates se déroulant aux Antilles, souvent au contact des meilleurs équipages anglo-saxons.

Dans la lignée des Florence Arthaud ou d'Ellen Mc Artur, elle prouve à son tour que la voile de haut niveau n'est pas réservée à une élite masculine.

Alexia Barrier sur la Route du Rhum 2018
Alexia Barrier sur la Route du Rhum 2018

Sous la houlette de Dennis Conner et Florence Arthaud

Ses mentors dans la navigation sont aussi éclectiques que les bateaux sur lesquels elle a navigué.

Au début de sa carrière, elle a été sollicitée par Dennis Conner, multiple vainqueur de la coupe de l'America, pour intégrer son équipage pendant les régates se déroulant aux Bermudes.

Au-delà de la performance sportive, c'est surtout dans la gestion de projet et des méthodes à appliquer qu'elle a appris auprès d'un incroyable meneur d'hommes.

C'est ensuite au contact de Florence Arthaud, également méditerranéenne, qu'elle apprendra beaucoup en Class40.

L'anglais Andy Beadsworth et l'américain Peter Holmberg, tous deux champions olympiques, complètent ces mentors hétéroclites.  

Alexia Barrier
Alexia Barrier

Un bateau de légende

Son Imoca, le Pingouin, un plan Lombard construit pour Catherine Chabaud en 1998, sera le plus ancien bateau de la flotte au départ des Sables-d'Olonne, le 8 novembre prochain.

Solide et plutôt simple, il a déjà effectué 6 tours du monde. Doté d'une quille pendulaire avec deux dérives en avant du mât, il ne pourra pas rivaliser avec les foilers actuels. Mais il est fiable et connaît le chemin !

Le Pingouin
Le Pingouin

Un budget à boucler pour le Vendée Globe

Déjà qualifiée pour le Vendée Globe, Alexia multiplie les échanges afin de boucler son budget :

"On recherche un partenaire titre, qui aurait le nom du bateau et les trois quarts de la visibilité sur le voilier. Les principaux sponsors du projet sont pour l'instant le département des Alpes-Maritimes, Green Deal, une initiative en faveur de l'environnement et de la transition écologique menée par l'homme politique Charles-Ange Ginésy, 20 000 Vies, une association niçoise luttant contre les maladies cardiovasculaires, l'UCA, l'entreprise Biotronik, des collectivités, les villes de Biot, d'Antibes, de Cannes… Nous avons d'ailleurs monté un pôle de financement collaboratif à 3.000 euros par an par société afin de permettre à mes partenaires historiques de participer au Vendée Globe à mes côtés."

Le Pingouin
Le Pingouin

Une avant-gardiste environnementale

En créant sa fondation 4myplanet en 2009, elle a été une des premières skippers à se préoccuper de la cause environnementale. Elle a ainsi visité plusieurs dizaines de classes d'écoliers pour les sensibiliser à la pollution marine et leur inculquer les bons gestes. Et cet engagement ne se limite pas aux frontières françaises.

En 2010, elle loue le 60 pieds de Philippe Monnet puis effectue en solo une boucle atlantique sur le parcours France-Cap Town-Rio-New York puis retour en méditerranée. 5 mois de navigation et 20 000 milles parcourus lui ont permis de récolter près de 1 million de données sur la qualité des eaux, et d'aller à la rencontre des élèves à chaque escale. 10 000 enfants ont ainsi suivi les aventures d'Alexia depuis la création de sa fondation.

Le Vendée Globe 2024 en ligne de mire

Après le Vendée Globe 2020, le Pingouin prendra une retraite bien méritée et deviendra le bateau ambassadeur de la fondation 4myplanet. Il continuera de naviguer et d'aller au contact des enfants, mais il ne courra plus en course autour du monde.

Alexia est déjà en discussion avec son Design Team pour définir son futur Imoca, afin de se préparer au mieux pour le VG2024. Le "petit poucet de l'Imoca" a du talent et voudrait l'exprimer sur un foiler de dernière génération. Avis aux partenaires !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...