On double de taille chez Marée Haute !

Si la conjoncture n'est pas heureuse pour tous les chantiers, Marée Haute tire bien son épingle du jeu avec une gamme qui plait. Fêtant ses 10 ans d'existence et plus de 100 bateaux vendus, le chantier se lance cette année dans la production d'unités plus grosses. Ainsi vont naitre les Django 9.80 et 12.70.

C'est l'effervescence au chantier Marée Haute à Trégunc (29). Et pour cause, 2 nouveaux modèles sont en chantier en même temps ! Ce chantier producteur des Django se limitait pour l'instant à 2 modèles. Le Django 7.70 lancé en 2010 et dont l'exemplaire n°47 est en production et son petit frère le Django 6.70 dont on annonce la mise à l'eau du n°10 (année de lancement 2013). En plus de ces deux modèles de croisière, et du mini de série le D2V2, sont annoncés les Django 9.80 et 12.70. Pas mal pour un "petit" chantier de 13 personnes qui fête son dixième anniversaire et son 100e bateau produit.

Toujours issu de la planche à dessin de l'architecte Pierre Rolland, le Django 9.80 sera le grand frère du 7.70. Le premier est en cours de fabrication avec une mise à l'eau prévue début juin 2015. La préforme du pont est en cours de finition alors que la coque reçoit actuellement ses aménagements. Déjà 4 modèles de ce bateau sont commandés.

Avec un rayon d'action supérieur au Django 7.70, visant la navigation hauturière, le 9.80 reprend tous les codes du plus petit. On y retrouve le choix des appendices avec 3 versions qui se déclinent en quillard, quille relevable et biquille (version qui a habituellement la préférence des propriétaires). Comme toute la gamme Marée Haute, le Django 9.80 reste un voilier léger (construction de la coque en sandwich mousse) et puissant. La carène à bouchain évolutif (marqué à l'arrière et s'évanouissant à l'étrave) allie puissance, stabilité et favorise l'espace intérieur. L’ergonomie du cockpit permet de le manœuvrer aisément en équipage réduit. Le rail d’écoute de grand-voile installé derrière les mèches de safran dégage et sécurise le cockpit en favorisant le travail de la grand-voile.

Proposé en deux ou trois cabines (avec 2 cabines arrière et une à l'étrave), son intérieur lumineux grâce à la vue panoramique et ses grands volumes de rangement, reste adapté à toutes les conditions de navigation.

Second chantier, le lancement du Django 12.70. Cette fois Marée Haute vise beaucoup plus gros avec une clientèle cherchant l'unité de grand voyage légère et rapide. Déjà 2 unités sont en commandes. Large crash box à l'étrave, dog housse rigide pour la veille dans la descente, ergonomie de cockpit pour un équipage réduit, voilà un dessin qui donne envie d'aller loin, même par mauvaises conditions météo. Ce modèle est prévu avec une quille relevable et 2 béquilles pour assurer la stabilité à l'échouage.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, la préforme du pont sera fine cette semaine alors que la première coque est déjà sortie du moule. Mise à l'eau prévue en juillet 2015.

On le voit le chantier ne chôme pas en ce début de printemps et l'espace est bien occupé avec ces deux nouveaux bateaux. C'est désormais un problème de place qu'il faut gérer. Les dimensions du hangar sont d'ailleurs tellement justes qu'il a fallu raboter les portes d'entrée pour laisser passer la coque du 12.70 !

 

CARACTERISTIQUES :

DJANGO 9.80

Architecte : Pierre Rolland
Longueur : 9,80 m
Longueur à la flottaison : 9.80 m
Largeur : 3,60 m
Tirant d’eau :
Quille relevable : de 1,10 à 2,40 m
Quillard : 1,95 m
Biquille : 1,55 m
Déplacement :
Quillard et quille relevable : 3,2 t
Biquille : 3,4 t
Quillard et quille relevable : 1150 Kg
Biquille : 1450 Kg
Plan de voilure :
GV classique : 36 m²
GV à corne en option : 40 m²
Génois : 32 m²
Solent : 21 m²
Spi asymétrique : 92 m²
Gennaker : 60 m²
Motorisation : Yanmar 20cv avec S-Drive.
Système de barre :
2 safrans sur mèches inox avec paliers auto alignants,
2 barres franches
Aménagements (hauteur sous barrot : 1,90 m) :
Cabine avant : lit breton,
Carré avec 2 couchages de mer,
Cuisine en L, table à cartes,
Cabine arrière (une 2ème en option),
Cabinet de toilettes,
Soute technique (si 1 seule cabine arrière)
Gréement : Mât, bôme, bout-dehors : aluminium (carbone en option).
Catégorie CE : A5 / B8

Prix HT : 

Version quillard standard 1,95m (sans voiles, sans électronique) : 115 000 €
Version biquille 1,55m (sans voiles, sans électronique) : 117 500 €
Version quille relevable avec vérin hydraulique de 1,10 à 2,40 m (sans voiles, sans électronique) : 120 900 €

Prix HT prêt à naviguer : 126 665 €
(Configuration : quillard, voiles (GV, génois sur enrouleur, spi asymétrique, taud de GV, lazyjack), pack électronique Raymarine Tacktick (speedo, sondeur, anémomètre), pack carène, livré au chantier (hors équipement de sécurité)

 

DJANGO 12.70

Architecte : Pierre Rolland /Pierre Delion
Concept de construction : Marée Haute
Longueur hors tout : 12,46 m
Longueur à la flottaison :12,16 m
Largueur : 4,35 m
Tirant d’eau :
Quillard : 2,2 m
Quille relevable : 2,90 m
Déplacement :
Quillard : 6 t 500
Quille relevable : 6 t 500
Quillard : 2,25 t
Quille relevable : 2,25 t
Plan de voilure :
GV classique : 51 m²
GV à corne (option) : 66 m²
Génois : 48 m²
Gennaker : 100 m²
Trinquette : 31 m²
Spi : 160 m²
Motorisation : Yanmar 39cv avec S-Drive.
Safran sur mèche inox avec paliers auto alignant, 2 barres.
Hauteur sous barrot :
Carré : 1,95 m
Cabine avant : 1,82 m
1 Cabine avant et 2 Cabines arrières
Catégorie CE : A6 / B8.

Prix non communiqué

Version quillard standard 2,20m
Version quille relevable avec vérin hydraulique 2,90m

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Marée Haute

Le Django 9.80 de Marée Haute, un croiseur idéal, en famille ou entre amis

Navigation avec le Django 6.70, le petit voilier de Marée Haute sur l'Ile de Sein

MAREE HAUTE recrute

Actualités de l'entreprise