Découvrez l'histoire de la goélette Thomas W.Lawson, unique voilier sept-mâts

La goélette Thomas W.Lawson a été construite en 1902 aux Etats-Unis, près de Boston. Cette goélette fut la plus grande de son époque et le seul bateau à voile avec sept mâts. Découvrez son histoire.

Le voilier Thomas W. Lawson était une goélette à sept mâts à la coque en acier. Construit en 1902 par les chantiers Fore River Ship & Engine Building Company de Quincy, près de Boston, ce voilier fut la plus grande goélette construite en acier et le seul à posséder 7 mâts. Il devait servir pour le commerce dans le Pacifique mais fut principalement utilisé pour le transport du charbon et du pétrole, le long de la côte Est des Etats-Unis. Il portait le même nom que le milliardaire bostonien, agent de change, auteur de livres et président de la Boston Bay State Gas Company. Il fut la plus grande goélette et le plus grand voilier sans moteur, jamais construit.

Il a été détruit en au large de l'île inhabitée d'Annet, dans les îles de Scilly, lors d'une tempête, le 14 décembre 1907. Tous les membres d'équipages furent tués, ainsi que le capitaine du bateau de sauvetage leur étant venu en aide. Survécurent le capitaine et l'ingénieur. Le déversement de sa cargaison – 58 000 barils d'huile de pétrole – causa sans doute la première grande marée noire.

Première partie : De sa construction à son activité de transport de charbon

 

Deuxième partie : Son naufrage mortel et l'épave retrouvée

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Goélette à 7 mâts

Le naufrage du Thomas W.Lawson et la perte de tout son équipage

Le Thomas W.Lawson, le seul voilier transporteur de pétrole