Bateaux.com Yacht-Club.com BoatIndustry.com Ports de plaisance Fiches bateaux EmploiBateau.com
Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

Faut-il jeter à la mer tous les éclairages à LEDs ?

L'utilisation de feux à LEDs de mauvaise qualité peut perturber les émissions de la VHF et de l'AIS quand les feux sont placés à proximité des antennes. Ce n'est pas une nouveauté. Les fabricants consciencieux en sont bien conscients depuis longtemps. Mais aujourd'hui, les Affaires Maritimes pointent le doigt dessus. Alors faut-il jeter nos feux à LEDs si économes en énergie ?

Le

La direction des affaires maritimes vient de publier une note concernant l'utilisation des feux à LEDs proches des antennes VHF et AIS. Extraits :

"Au cours d’inspections périodiques des installations SMDSM et AIS à bord des navires professionnels, l’Agence Nationale des Fréquences a été alertée par les armateurs de problèmes de réception sur la bande VHF en lien avec le fonctionnement des feux de navigation à LED et de projecteurs à LED… Il apparait que les feux de navigation à LED installés à proximité des aériens perturbent la réception des appareils de radiocommunication. Les projecteurs à LED perturbent également ces appareils. Plus largement, l’attention de la commission est attirée sur les perturbations que peuvent générer tous les éclairages à LED sur les appareils de radiocommunications et appareils de navigation utilisés à bord"

Faut-il donc jeter tous nos feux à LEDs ? Faut-il se passer de cet éclairage qui a divisé par 10 la consommation électrique à bord de nos bateaux ?

En matière de perturbation électromagnétique, il existe une norme européenne EN 60945. Peut-être suffit-il de vérifier que le matériel installé y répond bien ? Ce sésame vous affranchira de tous les problèmes électromagnétiques.

En effet le texte conclu par : "Les matériels satisfaisant à la norme EN 60945 (… ) sont présumés satisfaire à l’exigence ci-dessus."

 

Les fabricants (ou importateur) de feux à LEDs savent bien que leur matériel doit répondre à deux exigences principales : offrir une intensité et une colorimétrie répondant à la norme, mais aussi répondre aux normes concernant les émissions électromagnétiques. Cette norme EN 60945 est justement là pour que n'apparaisse pas d'interférence. Ainsi les feux qui répondent à la norme, ne posent aucun problème de perturbation sur les émissions VHF (rappelons que l'AIS utilise des fréquences VHF).

Un seul laboratoire en France agrée par Veritas pour obtenir la certification Marine (Kenta à Brest) est capable de faire les tests pour valider si un produit est compatible avec la norme EN 60945. Mais ces tests présentent un coût élevé (environ 3 000 euros chaque test), difficile à amortir sur le peu de nombre de feux vendus. Ainsi, certains fabricants peu scrupuleux n'hésitent pas à mettre sur le marché des produits qui n'ont passé aucun test. Des produits au prix souvent très attractif…

 

Il a fallu que le problème soit démontré sur un navire de commerce, en l'occurrence la drague "Jean Arno", avec un relevé de mesure faite par l'ANFR, pour que les Affaires maritimes réagissent. Sont cités nommément dans le rapport comme perturbant le signal, les marques Aquasignal (pour les feux de route) et Kent Marine (pour les projecteurs de pont).

Espérons que ce rapport et cette mise en garde vont nettoyer un peu le marché des vendeurs de matériel à LEDs qui escroquent les plaisanciers en jouant avec leur sécurité.

Reportage : Eclairages à LEDs

Des éclairages LEDS magiques sans fils ?

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Franck Chenier 05 Mai 2015
le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous, mais pas à n'importe quel prix, ni qualité...
Florent Huard 05 Mai 2015
même le millieu maritime n'est pas épargné et il sagit de sécurité vla la belle affaire
Micaela Aquino 06 Août 2015
Je l'utilise feux à LED Optolamp. Il n'y a aucune interférence de RFI / EMI dans l'équipement du bateau. Le fabricant (Optolamp Brésil) effectue spécifiquement une garantie totale sur ce point. Il est vrai, dans mon expérience et celle d'autres amis qui utilisent Optolamp.
Jean Guilley 17 Février 2016
les feux de routes des automoteurs doivent rester en ampoule classique puisque prisent en charge par l'alternateur, mais au mouillage les leds sont fabuleuses pour la consommation, faut il vraiment eviter? quelle distance doit etre respectée pour ne pas perturber ?
Sylvie Frédéric Pihet 26 Février 2016
les leds pertubes les frequences , sa crés des hachures a la reception il faut que l'antenne soit a un metre minimum pour votre VHF ou autre ...

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO