Jumelles marines, les questions à se poser avant de les acheter

Une paire de jumelles est un équipement de sécurité, même s'il peut servir aussi au loisir. Quitte à posséder une paire de jumelles à bord, autant qu'elle soit efficace. Voici les principales caractéristiques à regarder avant d'acheter une paire de jumelles.

Comme tout matériel, une bonne paire de jumelles marines est obligatoirement un compromis. L'embarcation et l'usage que l'on en fait guideront notre choix.

Le choix d'une paire de jumelles à embarquer sur son voilier ou son bateau à moteur nécessite de se plonger un peu dans leur fiche technique. Quelques caractéristiques sont importantes.

LE POIDS
Il doit faire moins de 1 kg. Même si l’on ne les porte pas longtemps, ci qui n'est pas le cas en montagne par exemple, des jumelles trop lourdes fatiguent les bras de l'utilisateur.

L'ENCOMBREMENT
Si des petites jumelles marines se rangent facilement, il est difficile de stabiliser la vision. Leur prise en main est moins bonne.

LE TYPE DE PRISMES
Le poids et l'encombrement dépendent pour beaucoup de la technologie utilisée pour construire les jumelles marines, notamment le type de prismes.
Il existe deux systèmes de prismes :
- le prisme en toit (la lumière traverse la jumelle en ligne droite)
- le prisme de Porro (le décalage des prismes dévie le rayon lumineux)

Prismes de Porro

Prismes en toit

Ces prismes servent tous les deux à inverser l’image.

Les prismes en toit sont plus légers et plus compacts. Les prismes de Porro ont une qualité optique supérieure aux prismes en toit. En marine, étant donné que l'encombrement n'est pas un critère primordial, on retrouve principalement des jumelles à prismes de Porro.

LE TRAITEMENT DES VERRES
Pour les jumelles à prismes de Porro, on trouve couramment deux types de verres :
- BK7
- BAK4

La principale différence entre les deux tient dans la densité du verre ou l’indice de réfraction. BK7 utilise du verre borosilicate et BAK4 utilise du verre couronne baryum.

Le BAK4 est un excellent verre avec une plus grande densité qui peut éliminer les dispersions de lumière interne et produire des images plus nettes que le verre BK7. Le BK7 perd un peu de lumière qui heurte les bords du prisme.

Il y a une méthode qui permet de déterminer le traitement des verres utilisé avec des jumelles en prisme de Porro. Vous tenez les jumelles à l'envers loin de vos yeux face à une source de lumière pour voir le cône de lumière traversant. Avec le BK7 vous noterez qu’il y a une forme carrée coupant la partie du cône, alors qu’avec le BAK4, vous voyez généralement la totalité du cône rond.

 

LE GROSSISSEMENT
Un fort grossissement est tentant pour voir plus loin. N'oubliez pas que vous êtes sur un bateau qui bouge ! Difficile alors de stabiliser l'image. En mer, on considère que le grossissement x7 est idéal.

LA LUMINOSITÉ
On aborde ici une question de sécurité. Par temps clair, à grossissement égal, toutes les jumelles marines se valent. Mais quand il s'agit de découvrir des détails d'un mouillage ou de l'entrée d'un port entre chien et loup, une paire de jumelles qui offre une bonne luminosité sera plus performante.

LA CAPACITÉ DE RÉGLAGE
Il est agréable de saisir ses jumelles et d'y voir clair rapidement. Certaines jumelles ont une molette de réglage centrale, d'autres sont nettes de 20 m à l'infini sans réglage. Tout est affaire de goût et d'usage.

Les porteurs de lunettes correctrices apprécient les jumelles marines réglables, car ils peuvent enlever leurs lunettes et obtenir leur correction optique à travers les jumelles.

L'ÉTANCHÉITÉ
Je sais, vous n'allez pas utiliser vos jumelles sous l'eau ! Pourquoi prendre une paire de jumelles marines étanche ? Tout simplement pour que l'humidité, et même la poussière, ne pénètre pas dans les jumelles.

LES PORTEURS DE LUNETTES
Les porteurs de lunettes devront rabattre les bonnettes pour utiliser les jumelles (sur notre photo, la bonnette de gauche est rabattue). A moins d'enlever les lunettes et de corriger les jumelles à sa vue. En rapprochant ou en écartant les deux corps des jumelles, on peut régler la distance interpupillaire.

LE COMPAS INTÉGRÉ
Certains modèles possèdent un compas intégré. Une rose apparait dans une optique indiquant le cap de la visée. Un réticule est présent pour évaluer les distances. Souvent ce compas possède un éclairage (généralement rouge pour ne pas éblouir). Ces jumelles marines avec éclairage du compas poéssèdent un logement pour la pile qui alimente l'éclairage.

 

 

 

Reportage : Jumelles marines

Des jumelles étanches pour la navigation par le célèbre fabricant d'optique Nikon

Déchiffrez les caractéristiques des jumelles marines

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


A lire aussi sur Bateaux.com