Bateau d'occasion - contrôler l'électronique et son circuit électrique

Acheter un bateau d'occasion est une opération qui demande conseil et réflexion. Avant de se jeter à l'eau, il convient de vérifier quelques points clés. Nous avons fait appel à des professionnels pour nous indiquer leur préconisation. Ici, l'ÉLECTRONIQUE et l'ÉLECTRICITÉ avec EYE (Elec' Yachting Engineering)

Spécialiste de l'électronique et de l'électricité embarquées, Jean-Christophe Houot revient avec nous sur les points clés à vérifier sur un voilier d'occasion : "L'achat d'un bateau est très souvent un coup de cœur qui rend aveugle l'acheteur et l'empêche de vérifier comme il faut le matériel. Le conseil principal que je peux donner consiste à essayer tous les appareils du bord. Ce conseil peut paraître bête ou simplet, mais très souvent les acheteurs nous contactent après la vente, quand quelque chose ne marche pas.

Actuellement, les bateaux mettent du temps à se vendre, parfois plusieurs années. C'est un temps d'immobilisation, sans entretien pendant lequel le matériel qui ne sert pas se dégrade.

8 pannes sur 10 sont dues à des problèmes de connexion ou des problèmes électriques. Donc avant d'appeler le frigoriste pour recharger en gaz un circuit de froid ou bien avant de contacter le fabricant d'un appareil électronique, il convient de bien vérifier les problèmes de connexions."

 

Électronique

Il faut vérifier que tous les écrans fonctionnent. On les allume un par un et on regarde l'éclairage, les cristaux liquides, les rayures, qu'il n'y ait pas de présence d'eau à l'intérieur. Puis on vérifie les fonctionnalités de chaque écran. "80% des fonctions de l'électronique embarquée peuvent se vérifier au port". Ainsi on peut tester le fonctionnement du pilote, du radar, de l'AIS, de la VHF, du sondeur, de l'anémomètre ou même du GPS. Même le loch peut afficher une vitesse en faisant tourner sa roue à aubes à la main. Une sortie en mer sera ensuite utile pour compléter ces tests.

 

Électricité

"Comme en électronique, la plupart des pannes proviennent d'un problème de connectique." Un examen visuel derrière le tableau électrique ou dans le parc à batterie donne déjà une bonne idée de l'entretien et du suivi du bateau. Ainsi si les connexions sont faîtes avec des dominos, ou pire des scotches, si les cosses de batterie présentent du vert de gris, méfiance !

 

Panneau solaire

Les panneaux solaires de "qualité" sont généralement garantis 25 ans par leur fabricant (avec 80% de performances). Mais pas les panneaux souples, or ceux-ci se rayent et deviennent opaques. Dans le cas où ils sont plusieurs, pour connaître l'état de chaque panneau et savoir ce qu'il produit, le plus simple consiste à masquer les autres – posant dessus des cartons – et à vérifier sur un compteur d'ampère la charge de la batterie (veillez à bien débrancher les autres sources de charge).

 

Parc batterie

"Il est possible de tester un parc batterie et de connaître sa capacité en ampère. Mais ce contrôle prend au moins 24 heures et demande un peu d'appareillages." Une fois les batteries chargées à bloc avec un chargeur, on les décharge avec un courant d'une puissance égale à 1/20e de la capacité du parc. On mesure les ampères qui sortent avant que la puissance ne s'écroule. Ce test est fait sur l'ensemble du parc, mais si des doutes sont émis sur une seule batterie, on reproduit le test en séparant les batteries.

 

EYE (Elec Yachting Engineering)

EYE est une société basée à Canet en Roussillon et dirigée par Jean-Christophe Houot. Depuis 2003, avec 2 autres salariés, ce spécialiste de l'électronique et de l'électricité formé chez Catana propose ses services pour entretenir et rénover les bateaux. Que ce soit dans le domaine de l'électronique ou bien encore dans l'électricité pour les chargeurs, les conversions d'énergie ou les panneaux solaires. "Notre connaissance des produits nous permet d'adapter les solutions en fonction des clients, de leur programme et de leur budget."

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Voiliers d'occasion

Bateau d'occasion - contrôler sa sellerie et ses tauds

Bateau d'occasion - vérifier la mécanique

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Electronique marine
Voiliers d'occasion
A lire aussi sur Bateaux.com