Transat AG2R, les 5 premiers en 45 minutes !

Gedimat (Thierry Chabagny et Erwan Tabarly) vainqueur de la Transat AG2R La Mondiale 2016 © Alexis Courcoux

Le final de la Transat AG2R La Mondiale s'est fait au cordeau ! Les 5 premiers duos sont arrivés ce lundi 25 avril en 45 minutes ! Qui aurait pu croire qu'ils viennent de traverser l'Atlantique sur une course de 22 jours ! Et à ce jeu-là, c'est Gedimat (Thierry Chabagny et Erwan Tabarly) qui remporte la victoire !

Gedimat (Thierry Chabagny et Erwan Tabarly) a franchi la ligne d'arrivée de la 13e édition de la Transat AG2R La Mondiale à 14 h 14 53 s (heure française) ce lundi 25 avril 2016. Après 22 jours de navigation, ils remportent donc la course à Saint-Barthélémy. Réussissant à conserver leur position de leader, malgré l'attaque de Generali (Nicolas Lunven et Gildas Mahé), leur victoire s'est néanmoins faite dans un mouchoir de poche.

Les deux marins étaient les grands favoris de cette 13e édition, mais aussi l'un des équipages les plus expérimentés. Cumulant à eux deux 15 participations à la Transat AG2R La Mondiale, ils ont fait preuve de ténacité sur cette course menée au contact depuis le départ de Concarneau, le 3 avril dernier.

Ils étaient quatre bateaux au contact, dans le match dès le départ. En tête dès la première nuit après le passage du front, ils ont toujours fait partie du quatuor de cadors composé d'Agir Recouvrement, Generali et Bretagne CMB-Performance. Après plusieurs changements de leaders au sein de ce carré d'as, Gedimat prend définitivement les commandes le 22 avril, grâce à un décalage au sud de ses rivaux, ayant lieu 4 jours plus tôt.

Gedimat, vainqueurs de la Transat AG2R

Pendant ces 22 jours de course, il y a eu 24 changements de leaders sur toute la durée de la course. Gedimat a occupé la tête du classement provisoire 20 % du temps (référence classements officiels) : le 4 avril 8 h (après le passage du front au large de la Bretagne), le 8 avril 5 h (à la latitude de Rabat), le 11 avril 19 h (le long des côtes mauritaniennes au coude à coude avec Agir Recouvrement), le 22 avril 19 h (à 200 milles de l'arc antillais)… jusqu'à la ligne d'arrivée.

Generali, 2ème de la Transat AG2R

À 14 h 18 min 57 s (heure française), Generali (Nicolas Lunven et Gildas Mahé) ont franchi la ligne d'arrivée de Saint-Barthélémy et décroché la 2e place du classement. Seulement 4 minutes et 4 secondes derrière Gedimat ! Favoris "outsiders", Nicolas Lunven, absent depuis 3 ans sur le circuit Figaro Bénéteau avait fait appel à Gildas Mahé, figariste de talent pour régater en double sur la Transat AG2R La Mondiale. Agir Recouvrement (Adrien Hardy et Vincent Biarnès) complète le podium avec une arrivée à 14 h 43 min 41 s (heure française), soit 28 min et 48 se du premier Gedimat. C'était la première que ces deux marins se réunissaient sur une course en double, mais une première fois réussie ! Agir Recouvrement est le bateau qui a été le plus en tête avec une première place occupée sur 30 % des classements.

Bretagne CMB-Performance (Sébastien Simon et Xavier Macaire) a lui aussi franchi la ligne d'arrivée ce lundi 25 avril à 14 h 55 min 52 s (heure française). Ils terminent à 40 min 59 s des premiers Thierry Chabagny et Erwan Tabarly sur Gedimat ! Cercle Vert (Gildas Morvan et Alexis Loison) ont rejoint les premiers duos seulement 44 min 2 s après les vainqueurs, avec un passage de ligne d'arrivée à 14 h 58 min 55 s (heure française).

Alors que la Transat AG2R La Mondiale aura duré 22 jours, les quelques minutes qui séparent les cinq premiers duos donneraient à confondre avec une régate en baie de Quiberon ! Cinq arrivées en moins de 45 minutes ! Une performance excellente, où les seconds, ou encore les quatrièmes n'ont pas à rougir de leur position. Car pendant 22 jours, ils ont traversé l'Atlantique et arrivent à Saint-Bartéhélémy avec des écarts dignes d'une régate de quelques jours ! On peut féliciter chacun des duos qui ont su mêler tactique, ténacité et persévérance pour une arrivée au cordeau !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...