Mer-Veille et récepteur AIS, la sécurité simplifiée

Mer-Veille de Ciel et Marine

Avec une alarme qui se déclenche avec un écho radar et une autre avec un signal AIS, Ciel et Marine propose des systèmes simples, peu onéreux et qui assurent une bonne sécurité en mer.

Les instruments Ciel et Marine ont toujours été développés suivant le même crédo :

  • Faible consommation
  • Appareil que l'on oublie
  • Rustique donc fiable
  • Utilisation simplissime
  • Bas coût

Son concepteur Jean-Jacques Vigneron n'est pas né de la dernière pluie. Il a fait ses armes d'électronicien en développant un détecteur de radar – l'ancêtre du Mer-Veille – pour Alain Colas dans la transat de 1976 sur Club Méditerranée. Un détecteur qui devint obligatoire pour tous les concurrents dès la route du Rhum 1978. En 1989, il a créé la société Ciel et Marine pour se développer.

Antenne Mer-Veille
L'antenne du Mer-Veille sur le pataras d'un voilier

Le Mer-Veille est un petit appareil qui émet une alarme quand il est "illuminé" par un écho radar. Quatre LEDs sur la façade montre le secteur dans lequel se trouve le faisceau. C'est alors suffisant pour détecter à vue le bateau qui émet le faisceau radar et s'assurer de ne pas se trouver sur une route de collision.

L'utilisation est très simple. Il suffit d'allumer l'appareil et d'attendre qu'il vous alarme. Déjà 4000 boitiers naviguent de par le monde sans aucun souci. À l'heure de l'AIS on pourrait se demander l'intérêt d'un tel appareil. En effet, la question peut se poser, mais on se rend rapidement compte que AIS et Mer-Veille sont complémentaires. Tous les bateaux n'émettent pas en AIS, tout comme tous les bateaux ne font pas fonctionner leur radar en continu.

Ciel et Marine AIS RC10

C'est pour cela que cette société a produit le récepteur AIS RC10. Il s'agit aussi d'un récepteur boite noire, mais qui en plus intègre une alarme. Le système calcule le CPA et TCPA et déclenche une alarme seulon quatre niveau prédéterminés. Quatre LEDs situent le gisement du navire ayant déclenché l'alarme. Pas besoin alors d'avoir obligatoirement un ordinateur allumé pour savoir de quoi il s'agit. Vous pouvez manœuvrer vite quitte ensuite à allumer son écran pour en savoir plus sur ce signal. En effet, de ce boitier sortent des informations NMEA pour se connecter à un écran.

Mer et Marine Calculateur d'alarme AIS CA20

Pour les utilisateurs qui sont déjà équipés d'un AIS boite noire ou transpondeur Classe B, donc qui doivent naviguer avec un écran toujours allumé (forte consommation électrique), le Calculateur d'alarme AIS CA20 se connecte à la sortie de l'AIS et sert d'alarme en calculant le CPA et le TCPA des cibles approchantes.

Toujours à la recherche de nouvelles solutions simples, la société doit faire évoluer son récepteur AIS en lui ajoutant un émetteur Wifi (pour lire l'identité des cibles sur une tablette). De petite taille et avec des produits très spécifiques, cette société est aussi capable de répondre à des demandes particulières. Ainsi elle développe actuellement une évolution du récepteur AIS sans GPS pour les concurrents de la Golden Globe Race.

Tarifs en vente sur le site ou dans les magasins d'accastillage :

  • Mer-Veille : 367,00 €
  • AIS RC10 : 308,00 €
  • Calculateur d'Alarme AIS CA20 : 150,00 €
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Hors-série électronique

UpSideUp, l'ange gardien des voiliers

Seaview, toutes les solutions pour installer son électronique à bord