Tour du Monde sans escale sur un Lagoon 400 S2

Voilà un projet un peu fou : être le premier catamaran de série à réaliser un tour du monde sans escale. Un équipage de 3 amis s'embarque dans cette aventure incroyable. Descriptif du projet proprement ficelé.

Quand on aime le cata, on ne se donne pas de limite. Jean-Pierre Fréry skipper professionnel reconverti en concessionnaire pense depuis 20 ans à réaliser un tour du monde sans escale sur un catamaran de croisière.

Lagoon 400 S2 Cavok

Un nombre de milles incroyable en catamaran Lagoon

Par son métier, ses convoyages, ses ventes, il a créé une relation de confiance avec les voiliers Lagoon. Et aujourd'hui c'est justement sur un Lagoon 400 S2 qu'il veut prendre le départ pour un tour du monde sans escale par les 3 caps.

Le skipper a connu les Lagoon très tôt puisque son premier catamaran était un 47 et qu’il a ensuite longtemps navigué à bord de trois 57. Il s’est vite attaché à la marque – préparation pour un client d’un 67 – avant de devenir agent Lagoon en 2005. Aujourd’hui Directeur Général de Chemins d’Océans, il est l’un des plus importants distributeurs de la marque avec 150 Lagoon vendus au compteur.

Un Lagoon 400 S2 pour sa taille facile à gérer

Jean-Pierre a logiquement choisi un Lagoon pour son projet. Pour des raisons de budget, il a opté pour un 400 S2. Ce modèle présente des avantages dans le cadre d’une navigation longue et extrême avec une baie vitrée arrière de 80 cm seulement (facilement défendable), un cockpit bien protégé et un gréement à deux étages de barres de flèches, particulièrement bien tenu.

Autre plus : le mât avancé est bien adapté à trois mois de portant. Il est en effet plus aisé de bien ouvrir la grand-voile arisée et de fait soulager le barreur ou le pilote automatique (ce n'est pas le cas sur les derniers Lagoon 40 dont le gréement est beaucoup plus reculé). Enfin à bord du 400 S2, tous les cordages sont identiques : "Avec une grosse bobine de 12 mm en Dyneema, on peut remplacer toutes les drisses et écoutes du bord", explique Jean-Pierre. Ce tour du monde sans escale, une première en catamaran de série, sera validé par la WSSRC, l'organisme chargé de ratifier les records à la voile.

Un équipage de 3 personnes

À bord on trouvera un équipage de 3 personnes. Jean-Pierre Fréry, 54 ans initiateur du projet et Associé Fondateur et Directeur Général de Chemins d’Océans. À ses côtés, son associé professionnellement Pierre Trauchessec 55 ans. Enfin, l'ami skipper Alexandre Birien 44 ans skipper indépendant qui travaille chez Normandie Refit.

Départ à l'automne 2018

Cavok, le Lagoon 400 devrait prendre le large l'hiver prochain (entre octobre 2018 et février 2019) au départ de La Rochelle (il sera présent au Grand Pavois 2018). Les 22 000 milles environ de ce tour du monde devrait être couvert entre 135 et 150 jours suivant les estimations. Même s'ils sont moins rapides que les voiliers de courses (la moyenne est prévue entre 6,2 et 6,8 nœuds), l’équipage de Cavok bénéficiera de l’appui d’un routeur référent, Christian Dumard.

Lagoon 400 S2, la fiche technique

MarqueLagoon
ArchitecteVincent Lauriot Prévost
Longueur de coque11.97 m
Largeur7.25 m
Tirant d'eau1.21 m
Catégorie CEA
Déplacement lège10 350 kg
Surface de voilure au près89 m2
Nombre de moteurs maximum2
Carburant400 L
Voir la fiche technique du Lagoon 400 S2
Reportage : Cavok, un tour du monde en Lagoon 400 S2

Fiabilisation d’un catamaran de série Lagoon 400 S2

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


A lire aussi sur Bateaux.com