Un tour du monde en voilier qui tourne au cauchemar

Ils sont jeunes — 26 et 24 ans — amoureux et originaires du Colorado. Leur rêve ? Partir faire un tour du monde en voilier avec Remy, leur carlin de deux ans. Un rêve achevé au bout de deux jours après que leur bateau ait coulé près de Madeira Beach, en Floride... Aujourd'hui, délestés de tous leurs biens, ils ont fait appel à la générosité des gens pour récupérer la somme de 10 000 $, qui leur permettra de sortir la tête de l'eau, et leur bateau...

Nikki Walsh, 24 ans, et Tanner Broadwell, 26 ans, sont en couple et originaire du Colorado. Leur rêve, consistant à partir faire un tour du monde en voilier a rapidement pris fin en raison d'une manœuvre malencontreuse... 

Depuis un an, les deux jeunes gens prévoyaient d'acheter un voilier, pour vivre à bord et naviguer vers les Caraïbes. Ils vendent alors tous leur bien ainsi que leur voiture pour acheter un Columbia de 28 pieds de 1969, en avril 2017. "Lagniappe" (le nom de voilier) est à eux pour la somme de 5 000 $. Il leur faudra encore 5 000 $ pour remettre le navire en état. Sans aucune expérience de la navigation, ils font alors appel au père de Tanner pour ramener le bateau depuis l'Alabama jusqu'à Tarpon Springs, en mai 2017. 

Pendant presque 10 mois, ils vivent alors dans le port de Tarpon Spring, enchainant des petits boulots dans un chantier naval et assurant la mise en main des bateaux, afin de découvrir le milieu de la plaisance. Ils prennent alors le départ le 6 février 2017, direction Key West.

Après deux jours de navigation, ils se rendent à John Pass pour y passer la nuit, quand ils percutent un objet non identifié. Mauvaise manœuvre ? Mauvais jugement ? Mauvaise analyse de la situation ? OFNI ? Toujours est-il qu'une voie d'eau survient à bord. À peine ont-ils le temps de prévenir les secours, d'emporter quelques objets et leur chien que le bateau coule.

 

Quand les secours sont arrivés sur place, 40 minutes après, les deux jeunes gens attendaient dans le brouillard et les pieds dans l'eau, le voilier prêt à couler. Les secours ont alors assuré que la profondeur n'était pas assez importante pour que le voilier puisse naviguer. Les deux personnes ont assuré avoir percuté quelque chose en remontant le canal, quelque chose qui n'était pas indiqué sur leur carte datant de 2017. Le choc a d'ailleurs été si violent que la jeune femme a été propulsée sur le pont. C'est alors qu'ils ont compris que leur quille avait été arrachée.

Désormais démunis de tous leurs biens (ils n'étaient pas assurés), ils doivent d'abord sortir leur bateau de l'eau, ce qui leur coutera 10 000 $. Ils ont d'ailleurs lancé une cagnotte à cet effet et d'ores et déjà récolté 15 886 $ ! Ils comptent bien investir dans un autre voilier et continuer leur projet de tour du monde...

Alors auraient-ils mal calculé la profondeur du chenal ? Leur carte n'était-elle pas à jour ? Ont-ils réellement percuté quelque chose ? Toujours est-il que partir faire un tour du monde sans expérience de la navigation n'est sans doute pas la meilleure des solutions... 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jean Pierre KevorkianRaffini - 17 Février 2018
Idem, hélas avec mon navire : UN OFNI..... J’espère en fait qu’ils ne sont pas assurés chez ARMANIA NAUTIQUE 15 RUE BEAUVAU - 13001 MARSEILLE ... 3 ans en procès pour se faire indemniser
Jean-Christophe Launois - 22 Février 2018
Un Columbia 28 + un tour du monde + sans expérience sérieuse de navigation ? ouffff!
Ajouter un commentaire...

Columbia 28, la fiche technique

MarqueColumbia Yachts
ArchitecteWilliam Crealock
Longueur hors-tout8.41 m
Largeur2.59 m
Déplacement lège2 948 kg
Carburant45 L
Voir la fiche technique complète du Columbia 28