MENUBateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

La Voie du Pôle : Sébastien Roubinet à l'assaut de l'Arctique

Après deux premières tentatives, Sébastien Roubinet va tenter de traverser l'Arctique - 1750 milles entre l'Alaska et le Spitzberg. Pour cette nouvelle aventure baptisée La Voie du Pole, il sera accompagné de deux coéquipiers — Éric André et Vincent Colliard - et d'un tout nouveau bateau, un prototype hybride de catamaran/char à glace. Une aventure humaine et sportive, mais aussi scientifique.

La Voie du Pole
Le

Le 15 juin 2018, Sébastien Roubinet, accompagné de deux coéquipiers — Éric André et Vincent Colliard – traverseront l'Atlantique à la voile en 3 mois. Cette expédition baptisée la Voie du Pôle consiste à relier l'Alaska au Spitzberg, sur 3 000 km (1 750 milles), le tout sans assistance, sans moteur et uniquement à la force du vent, de la mer et des hommes. Après deux premières tentatives interrompues – 2011 à cause de problèmes techniques et 2013 en raison de mauvaises conditions météo – l'aventurier et son équipage sont désormais fins prêts !

Depuis quatre ans, Sébastien travaille à la réalisation de son projet, construisant son nouveau voilier – un nouveau prototype hybride catamaran/char à glace capable de naviguer sur l'eau, mais aussi sur la glace de la banquise — et préparant ce nouveau défi. Pour ce faire, il a d'ailleurs passé un an et demi sur la côte Est du Groenland.

"Cette traversée, je la prépare depuis 10 ans", explique Sébastien Roubinet à la tête de l'expédition. "Après deux tentatives, en 2011 et 2013, j'ai conçu un nouveau catamaran ultraléger capable de naviguer sur l'eau et sur la glace, plus autonome et plus résistant."

Concevoir un catamaran/char à glace hybride

Pour répondre au cahier des charges de ce projet particulier, il a fallu construire un bateau capable de naviguer sur l'eau, mais aussi d'avancer sur la glace. Sébastien Roubinet a donc conçu des coques équipées de skis, à la fois très légères et très solides à l'impact, ainsi qu'un système de pédalier pour produire l'énergie nécessaire à l'autonomie des skippers (chauffer l'eau pour les aliments par exemple).

Étudier l'environnement arctique

Léger et surtout uniquement mû par l'énergie humaine ou vélique, ce prototype permettra d'étudier l'environnement arctique sans impact sur l'environnement. Des laboratoires sont d'ailleurs associés à ce projet de recherche à travers différents protocoles de mesures, de collectes, d'imagerie et de comptage d'animaux et de planctons. En effet, la banquise arctique réduit considérablement depuis 30 ans. Sa surface en fin d'été a diminué de 40 % et son épaisseur moyenne de 50 %, passant de 3 m a 1,5 m. Si ça se poursuit, la banquise estivale pourrait disparaître complètement vers 2030, ce qui aura des conséquences radicales sur le climat planétaire global.

Sébastien Roubinet va donc pouvoir réaliser des études de terrain sur la glace de l'océan Arctique, en prélevant des échantillons et en relevant des mesures selon un transect (dispositif d’observation de terrain, le long d’un tracé linéaire et selon la dimension verticale). On pourra avoir ainsi une idée de l'épaisseur de la banquise actuelle et analyser son évolution.

Cette aventure étudiera également l'impact humain (pollution) sur l'environnement arctique grâce à l'analyse de la matière organique, des métaux et autres polluants présents dans la Cryoconite : ces particules fines transportées par le vent s'accumulent sur la surface de la banquise et sont en partie responsables de la fonte accélérée des glaces.

Enfin, une dernière partie de la recherche consistera à étudier la physiologie et la psychologie de l'humain en milieu polaire. Voir comment le corps réagit face à la fatigue, au stress ou encore au sommeil dans un milieu hostile et froid.

Financement participatif, objectif assuré !

Soutenue par l'Association La Guilde, La Voie du Pôle a lancé une campagne de crowdfunding sur HelloAsso, première plateforme de financement dédiée aux associations.

"C'est très important pour nous de soutenir des expéditions comme La Voie du Pôle. Si nous avons choisi d'inscrire le projet de Sébastien parmi nos "Projets pilotes" c'est surtout parce qu'il est un exemple d'initiative, de créativité, de ténacité et de persévérance dans l'accomplissement d'un projet très authentique. Mais aussi parce qu'au-delà de l'exploit, c'est surtout une aventure très humaine qui propose, aussi généreusement que discrètement, des techniques innovantes pour la navigation.

Ce que nous recherchions pour financer nos projets, c'était avant tout une plateforme simple d'utilisation, sans frais, et qui soit en mesure de nous accompagner. HelloAsso s'est imposé dès le début comme un vrai partenaire, allant bien au-delà de la simple solution technique" explique Cléo Poussier-Cottel, Responsable du pôle aventure à La Guilde.

La voie du pôle 2018 - TEASER-HD from Arnaud MANSAT on Vimeo.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO