Pen Duick s'expose au salon nautique de Paris

Pen Duick © Philippe Plisson

Après le village de la Route du Rhum 2018, c'est sur la scène parisienne du Nautic que s'exposera le célèbre Pen Duick, premier bateau d'Éric Tabarly et premier d'une longue série. Dégradé par le temps — le cotre à gréement aurique a fêté ses 100 ans en 1998 — le voilier a besoin d'être rénové. Les fonds publics ne suffisant pas, la famille du célèbre marin a lancé un crowdfunding pour réunir la somme nécessaire à la restauration.

Pen Duick est un cotre à gréement aurique né en 1898 des plans du grand architecte de l'époque William Fife Junior. Acheté par Guy Tabarly en 1938, c'est à son bord qu'Eric Tabarly apprendra à naviguer, avant d'en faire son propre bateau en quelques années plus tard. Pen Duick sera le premier d'une belle série de voiliers avant-gardiste.

Après deux rénovations — 1958 et 1983 — le beau voilier a besoin d'un nouveau refit. Le bateau qui naviguait six mois de l'année pour former de jeunes marins n'est plus en état de prendre la mer. Depuis 20 ans — et la disparition du marin — il est géré par la famille d'Éric Tabarly - Jacqueline sa femme et Marie sa fille. C'est d'ailleurs en ce sens qu'a été créée l'Association Pen-Duick dont les objectifs sont d'assurer la gestion et de veiller à la bonne utilisation des fonds privés et publics versés pour l'entretien du bateau. 

Le bateau classé Monument historique en 2016, l'association a pu bénéficier d'aides de la DRAC, du Département du Morbihan et de la Région Bretagne. Mais la somme nécessaire à la rénovation n'étant pas réunie, la famille a donc décidé de lancer un crowdfunding. À ce jour, la somme réunie est de 64 765 € sur les 250 000 € demandés.

" C'est une histoire d'amour entre un homme et un bateau que je ne dois pas laisser s'éteindre parce que c'est aussi notre histoire d'amour à tous les deux que je poursuis malgré sa disparition" explique Jacqueline Tabarly. 

Après la Route du Rhum et la rencontre avec les nombreux admirateurs du bateau et du marin, la veuve de Tabarly a décidé de continuer son opération de sensibilisation. Ainsi, Pen Duick sera exposé au Nautic (8 au 16 décembre 2018) dans le Hall 1 à l'emplacement G59.

Après la Route du Rhum, le bateau avait rejoint Brest — il est en restauration au chantier du Guip — et désormais les pièces de charpente qui manquaient à l'intérieur sont en place.

À Paris, les membres de l'association Pen-Duick seront présents afin de répondre aux questions du public, expliquer les techniques de restauration et bien entendu recueillir les dons de ceux qui souhaiteront contribuer au projet en faisant l'acquisition d'œuvres d'artistes reproduites en poster et sur toiles tendues ainsi que certaines pièces de Pen-Duick démontées lors du chantier.

Enfin, une exposition de photos en hommage à Eric Tabarly à l'occasion des 20 ans de sa disparition sera installée à l'entrée du salon.

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Les plus beaux bateaux de légende
Salons Nautiques
Nautic - Salon Nautique de Paris
Paris - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com