Pen Duick III, la goélette de Tabarly conçue pour la Transat anglaise de 1968

Pen Duick III en 1971

Il était la star du dernier salon Nautic de Paris en décembre 2017 ! Pen Duick III, avec sa coque noire et brillante et sa grand-voile griffée du visage de son concepteur et skipper, Éric Tabarly. Pour le visiter, il faut s'inscrire sur une liste d'attente, et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'attente est longue ! Présentation de Pen Duick III, imaginé par et pour Éric Tabarly avec le double objectif de participer à la Transat en solitaire de 1968 et aux courses anglaises du championnat du RORC.

Éric Tabarly n'était pas seulement un grand marin, c'était aussi un visionnaire. Lorsqu'il dessina Pen Duick III en 1966, une goélette de 17,45 m, il avait en tête un double programme : participer à la Transat anglaise en solitaire de 1968 ralliant Plymouth à Newport, mais aussi naviguer sur les courses anglaises du RORC (Royal Ocean Racing Race) en équipage et donc concevoir un bateau répondant à la jauge anglaise. Le RORC est un club nautique britannique fondé en 1925, et principal organisateur de courses au large du Royaume-Uni dont la célèbre course du Fasnet ainsi que l'Admiral's Cup

Contrairement à Pen Duick II construit en contreplaqué, Pen Duick III sera en duralinox, un alliage d'aluminium très peu utilisé en course-croisière, mais permettant de gagner en légèreté tout assurant la solidité de la coque. Or, en solitaire, la légèreté est un allié important. Le gréement goélette (généralement composé de mâts, mais pouvant aller jusqu'à 7) composé d'un mât de misaine et d'un grand-mât permet également de diviser la voilure, rendant ainsi les manœuvres plus faciles pour un seul homme. C'est d'ailleurs le seul bateau de toute la flotte de 1967 à posséder la configuration d'une goélette avec deux mâts de hauteur identique. Le cockpit sera court et étroit tandis que la carène à double bouchain, dessinée par Éric Tabarly, est une petite révolution. C’est un des premiers bateaux océaniques à planer au vent arrière par forte brise.

Pen Duick III juin 2013

Avec ses deux bouchains, l'un à angle vif et l'autre arrondi, son étrave à guibre permettant d'éviter l'ajout d'un bout-dehors, comme l'explique son concepteur, et son lest constitué d'un voile épais en aluminium de 8 cm d'épaisseur prolongé par un trimmer ainsi qu'un bulbe en forme de torpille, cette coque est novatrice. Elle sera d'ailleurs testée en bassin de carène de l'ENSM de Nantes, tout comme le lest, dont six modèles de profil ont été testés en bassin.

Esthétiquement, Pen Duick III attire les regards avec son maître bau imposant – 4,21 m –, sa coque tulipée à l'avant et ses extrémités fines, caractérisées par un petit tableau arrière. Son gréement goélette est remis au gout du jour par le marin, alors qu'il avait été délaissé depuis longtemps, mais surtout, son atout sera sa misaine, dont la surface n'est pas prise en compte par le RORC, institution chargée d'établir un système de calculs afin d'attribuer des handicaps pour que différents bateaux puissent courir ensemble. Le voilier a la coque noire a d'ailleurs deux misaines. L'une petite (36 m2), totalement lattée se porte au louvoyage (succession de mouvements permettant de rapprocher le voiler de l'axe du vent), tandis que la seconde, non lattée, mais envoyée grâce au wishbone (bôme double), est à bordure libre et très grande (93,60 m2). Ce gréement évolutif lui permet d'utiliser la grande misaine à bordure libre pour le largue et le vent arrière et la petite misaine lattée pour le près.

Pen Duick III en 2010

Construit aux Ateliers et Chantiers de La Perrière de Lorient, le voilier sera mis à l'eau le 3 juin 1967. Mais finalement, le grand marin n'utilisera jamais Pen Duick III pour courir sur la Transat Anglaise en solitaire, lui préférant Pen Duick IV, le premier grand multicoque océanique.

Pen Duick III, le résumé du bateau

ChantierLa Perrière
ArchitecteEric Tabarly
Longueur de coque17.40 m
Largeur4.20 m
Tirant d'eau2.75 m
Catégorie CEA
Déplacement lège12 000 kg
Surface de voilure au près190 m2
Voir la fiche technique complète et les photos du Pen Duick III
Reportage : Pen Duick III

Pen Duick III, l'histoire de l'incroyable goélette noire qui terrorisa les Anglais

Pen Duick III, suprême sur les courses anglaises (RORC) de 1968

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Les plus beaux bateaux de légende
Fédération, Association & Club
Navigateurs
A lire aussi sur Bateaux.com