Régate : les priorités quand 2 bateaux se rencontrent

En régate, vous devrez gérer des situations où votre bateau en rencontre un autre, c'est inévitable. Ce qui est évitable ce sont les accrochages. Si la priorité de tribord sur bâbord est bien connue, certaines règles de courses à la voile sont plus subtiles. Pour mieux comprendre les principes du jeu, nous vous proposons de regarder de plus près ces règles de priorité en régate.

Sur un parcours de course, les remontées au vent avec leurs nombreux virements de bord et les descentes au portant avec leurs quelques empannages sont autant d'occasions de rencontrer d'autres bateaux.

Le plus souvent, ces croisements se font sur des bords opposés. Mais les rencontres peuvent aussi se produire sur le même bord, lorsque deux voiliers ont des routes convergentes. Il est encore possible d'avoir à gérer un croisement pendant un virement de bord.

Pour faire face à ces cas de figure, pour éviter les accidents et pour gérer les litiges, ce sont les RCV (règles de course à la voile) qui s'appliquent.

Durant votre régate, vous serez tour à tour prioritaire ou non, et ce sont autant d'opportunités de gains ou d'occasions de pénalités. Alors jouer convenablement à la régate, vous devez connaitre ces quelques règles élémentaires.

Voici quelques illustrations des règles de priorités qui s'appliquent lorsque 2 bateaux se rencontrent.

Si deux voiliers se croisent sur des bords opposés

C'est la règle 10 qui s'applique : un bateau bâbord amure doit se maintenir à l'écart d'un bateau tribord amure. Cette règle fondamentale est la plus connue : "Tribord amure, roi des mers".

Régles de course à la voile
Le bateau rouge qui est bâbord amure, doit s'écarter de bateau bleu qui est tribord amure.

Si deux voiliers se croisent sur le même bord

Il y a 2 cas de figure : en cas d'engagement ou non.

La notion "d'engagement" concerne la proximité des bateaux en route convergente. Deux voiliers sont en situation d'engagement tant qu'une partie d'un bateau se trouve entre les perpendiculaires à l'étrave et au tableau arrière de l'autre voilier.

S’il y a engagement

Lorsque deux voiliers ont une route convergente et qu'ils sont engagés, c'est la règle 11 qui s'applique : un bateau au vent doit se maintenir à l'écart d'un bateau sous le vent.

Cette règle est très importante dans les phases de départ où les concurrents sont engagés entre eux. Si un voilier sous le vent décide de lofer, tous ceux qui sont à son vent devront aussi lofer. Donc durant la procédure de départ, veillez à garder suffisamment d'espace avec les concurrents sous votre vent afin d'éviter qu'il cherche à nous "sortir".

Régles de course à la voile
Le bateau rouge (qui est au vent du bateau bleu) doit se maintenir à l'écart du bateau bleu (qui est sous son vent). Si celui-ci lofe, le voilier rouge doit faire de même pour se maintenir à l'écart.

S'il n'y a pas d'engagement

Lorsqu'un concurrent en rattrape un autre, c'est la règle 12 qui s'applique : un voilier en route libre derrière, doit se maintenir à l'écart d'un bateau en route libre devant.

Si vous remontez un voilier plus lent, n’espérez pas qu'il modifie sa trajectoire pour vous laisser passer. C'est à vous d'adopter une route qui vous maintient à l'écart.

Régles de course à la voile
Le bateau rouge rattrapant le bateau bleu doit se maintenir à l'écart du bateau bleu

Mais dès que vous aurez crée une situation d'engagement, c'est la règle 11 qui s'applique et un nouveau jeu commence.

En pratique si vous décidez de le dépasser à son vent, il aura le droit de lofer pour essayer de vous contrer. On voit souvent ces situations au portant où les bateaux vont se lofer jusqu'à ce que l'un d'eux parte au tas ou abandonne cette bataille au profit de la route vers la marque de parcours à virer.

Et si vous entreprenez de dépasser votre adversaire sous le vent, il y a peu d'espoirs de succès à cause des fortes perturbations du vent, à moins de parvenir à vous éloigner suffisamment de son dévent.

Si deux voiliers se croisent pendant le virement de bord

La règle de priorité pendant le virement de bord est régie par la règle 13 : quand un bateau a dépassé la position bout au vent, il doit se tenir à l'écart des autres jusqu'à ce qu'il soit sur une route au plus près.

C'est-à-dire que pendant la durée du virement de bord, la règle 10, 11, 12 ne sont pas applicables. Alors, soyez prudent, jetez un œil autour de vous avant d'engager un virement de bord.

Le bateau bleu qui vire doit se maintenir à l'écart du bateau rouge
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Régate, les règles du jeu expliquées

Régate : les règles fondamentales pour une bonne course

Régate : les limites de la priorité