Essai / Essai du Sun Odyssey 410, toute la famille profite de bonnes sensations

Nous avons navigué sur le Jeanneau Sun Odyssey 410 en baie de Cannes par légère brise de 8 à 10 nœuds. Nous avons pu constater une facilité de mise en œuvre, de manœuvre et un plaisir de barre très accessible.

Essai du Sun Odyssey 410

L’ergonomie du plan de pont du Jeanneau Sun Odyssey 410 est bien étudiée pour des manœuvres simplifiées. Les winchs d’hiloire, près des postes de barre, sont aisés à manipuler debout depuis les passavants ou directement par le barreur. La bôme abaissée au niveau du vit-de-mulet permet à des enfants de passer des bosses de ris ou simplement de fermer le lazy bag. Grâce au pont à même niveau, plusieurs positions sont permises pour barrer.

Les voiles de portant s’amurent sur un bout-dehors qui supporte l’ancre. C’est très abouti, juste dommage que les bas haubans gênent un peu la progression vers la plage avant.

Essai du Sun Odyssey 410

Des options d’assistance

Le Sun Odyssey est pourvu d’un accastillage Harken assez complet de série avec un enrouleur de génois et l’écoute de GV qui reviennent sur les winchs d’hiloire. Un gréement performance légèrement plus haut (60 cm) existe, mais les options de winchs électriques, de mât à enrouleur et de foc autovireur sont là pour nous rappeler que la vocation première est la croisière tranquille.

Essai du Sun Odyssey 410

Deux motorisations

Équipés d’un Yanmar 3JH de 40 CV de 3 cylindres en standard, nous préférons le supplément de 1 800 € HT qui permet de bénéficier du 4 cylindres de 45 CV de la même marque. Ces deux moteurs sont montés avec lignes d’arbre, mais le son plus rond du plus puissant améliore le confort sonore. Le régime de croisière se situe à 2 500 tr/mn et à une vitesse de 7,5 nœuds l’autonomie sera d’environ 250 miles.

Un essai prometteur par 8 à 10 nœuds de vent

Essai du Sun Odyssey 410

C’est un jeu d’enfant de frapper la drisse de GV grâce à la bôme surbaissée, et on la hisse sans effort avec le winch électrique. Dans cette légère brise nos atteignons presque 7 nœuds au près. En abattant, les conditions tranquilles nous font dérouler le code 0 sans hésitation. Si l’on garde la vitesse au petit largue (60° à 80° du vent apparent), l’allure baisse d’un nœud une fois au vent de travers et il faudra passer au spi asymétrique pour ne pas ralentir. Les empannages sont aisés, car l’amure sur le bout-dehors écarte bien le guindant du génois enroulé.

Essai du Sun Odyssey 410

Un contrôle à la barre très ludique

Essai du Sun Odyssey 410

La barre, très neutre à toutes les allures, procure une bonne tenue de cap et laisse augurer que le pilote n’aura pas trop à forcer. Femmes et enfants pourront d'autant mieux en profiter.

Dommage que nous n’ayons pas pu vérifier ces bonnes aptitudes avec du vent plus fort et un peu de mer. Les doubles safrans et cette carène puissante, stable et bien soulagée sur les entrées d’eau doivent s‘y comporter à merveille.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Sun Odyssey 410, la fiche technique

MarqueJeanneau
ArchitecteMarc Lombard
Longueur hors-tout12.35 m
Longueur de coque11.99
Largeur3.99 m
Tirant d'eau1.60 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers6
Nombre de moteurs maximum1
Carburant200 L
Voir la fiche technique complète du Sun Odyssey 410
Reportage : Essai Jeanneau Sun Odyssey 410

Aménagement du Sun Odyssey 410, une offre très modulables

Tarif du Sun Odyssey 410, une configuration croisière à paramétrer