Départ de France pour la Transat Anglaise 2020

The Transat, dont ce sera la 15e édition en 2020, est l’héritière de la plus ancienne course transatlantique en solitaire, l’OSTAR, qui a marqué la course au large moderne. Changement de nom et de parcours pour cette transatlantique qui a toujours réussi aux marins français.

La transat anglaise devient française ! Connue sous son nom originel d’OSTAR, ou de Transat Anglaise, cette transatlantique prend le nom de The Transat CIC pour son édition 2020. Changement de nom, mais aussi changement de ville de départ puisque cette course mythique s’élancera de Brest (et nom de Plymouth en Angleterre) pour une arrivée donnée pour la première fois à Charleston (USA). À l’origine l’arrivée était donnée à New York.

Courue au printemps, le parcours de cette transat n’est pas une sinécure. En effet, il s’agit d’aller contre les dépressions qui traversent l’Atlantique d’Ouest en Est à cette période. Une course qui se déroule très souvent au près, face au courant, dans des mers fortes souvent dans le brouillard.

Cette course a été remporté par un anglais dans la première édition. Sir Francis Chichester sur son Gipsy Moth l’avait emporté devant 4 autres concurrents. Mais c’est en 1964, quand Éric Tabarly remporte la seconde édition sur Pen Duick II, un voilier dessiné et construit pour l’occasion, que cette épreuve prend ses lettres de noblesse. Tous les grands marins ont rêvé écrire leur nom au palmarès.

Pour 2020, le départ sera donné le dimanche 10 mai à 15h00. Les concurrents seront répartis en 4 classes : les Ultim (multicoques de plus de 60 pieds), les Imoca (monocoques du Vendée Globe), les Multi50 (trimarans de 50 pieds), et les Class40 (monocoques). L’organisateur (OC Sport Pen Duick) attend environ 40 bateaux sur la ligne de départ.

Avec l’arrivée du Fastnet 2021 qui se fera à Cherbourg (et non plus à Plymouth), avec la Golden Globe Race qui est partie et arrivée aux Sables-d’Olonne (et non en Angleterre comme l’était la première édition en 1969), voilà 3 courses anglaises mythiques qui prennent un pied sur le sol français… Un signe ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Christian Chalandre - 3 mois
Bonjour, Je ne sais pas si la réponse sera lue. Je suis tout de même surpris de la façon dont est rédigée votre article (sur le net) sur ce que vous nommez la "transat anglaise". En effet depuis 2005, 2009, 2013, 2017 et 2020, le RWYC(Royal Western Yacht Club de Plymouth) organise à nouveau l'OSTAR (pour OriginalTrans Atlantic Race) de Plymouth à Newport sur un parcours certes plus court que la course "française", mais qui est celui d'origine. Plymouth Newport par les bancs de Terre Neuve, sans « ice gate » (et surement pas adapté à nos "supers" IMOCA). Je suis désolé, mais la course qui part de Brest n'a plus rien à voir avec "la Transat Anglaise" et son esprit amateur : le Corinthian spirit. On est à la limite de l’usurpation ! L'OSTAR a été critiquée par les Français en 1976 et a conduit à la création de la Route du Rhum, mais maintenant ces mêmes Français se revendiquent de cette transat pour promouvoir "Leur" course. OLBIA a participé en 2009 (2nd Jester Class), en 2013 (abandon) et 2017 (victoire en Jester) et devrait être au départ le 10 mai prochain. Pas un seul français inscrit pour l'instant. Pas étonnant car aucun média ne communique sur cette course probablement "mineure"pour amateurs ! Pour une somme « raisonnable » (10 à 15000 €), avec un bon bateau marin, (il y a un Gladiateur inscrit pour la prochaine édition). En 2009, c’est un sigma 33 qui a gagné toute classe. Cette course reste accessible à tout amateur. Disparition de Skipper d’Islande, la route des Hortensias va peut-être revoir le jour ? La Transquadra (que j’ai gagnée en 2003) est maintenant réservée à des navigateurs pouvant investir dans des bateaux dernière mode. Avec un Contessa 32 ou autre vielle coque, il ne reste plus que « la longue route » si on veut sortir du circuit à la mode. Cordialement. Christian Chalandre.
The Royal Western Yacht Club of England | Competitors

The Royal Western Yacht Club of England | Competitors

The Royal Western Yacht Club of England which is internationally known as one of the worlds premier yacht clubs and for its major contribution to the development of short handed ocean racing. The Plymouth based Club is also recognised as one of the finest yacht clubs in the South of England providing the best possible facilities, overlooking Plymouth Sound, for all generations to enjoy both afloat and ashore.

rwyc.org
Jean-Marie Dean - 3 mois
La Rolex Fastnet Race arrivera à Cherbourg en 2021 et non en 2020 !
Ajouter un commentaire...