Les indispensables pour préparer sa croisière en location

Olivier Albahary, gérant de GlobeSailor, dévoile ses conseils pour bien préparer sa croisière et profiter sereinement de sa location de bateau.

Dans un précédent article, nous vous dévoilions comment préparer sa location de vacances en cette période de crise sanitaire que traverse le monde. En dehors de ces recommandations de santé, il y a des indispensables inhérents à chaque croisière pour profiter pleinement de son voyage. Olivier Albahary, gérant de GlobeSailor, nous explique comment préparer en amont ses vacances sur l'eau.

Être en règle avec les formalités administratives

  • Pour les déplacements à l'étranger, vérifiez que votre passeport est valable
  • Emportez votre permis côtier, obligatoire pour louer un voilier à l'étranger
  • Rédigez la liste d'équipage (nom, prénom et date de naissance) et transmettez-la au loueur ou à votre agence
  • Vérifiez auprès de votre banque vos plafonds bancaires et demandez à les rehausser si besoin. Le loueur prendra une empreinte de votre CB pour la caution du bateau d'un montant parfois supérieur à 4000 € et, à l'étranger, il n'est pas possible de faire des chèques.
  • Vérifiez que votre contrat de location est bien signé
  • Vérifiez que vous êtes à jour dans votre carnet de vaccination en fonction de votre destination

Préparer sa cartographie

Une semaine avant sa location de bateau, il est important de consulter les prévisions météo. "On recommande de télécharger Windy et de préparer en fonction des prévisions météo un itinéraire, qu'ils pourront peaufiner avec le chef de base."

Lorsque vous définissez votre parcours, adaptez-le aux équipiers avec lesquels vous naviguerez : certaines personnes ont-elles le mal de mer ? Y a-t-il des enfants à bord ? Y a-t-il de fins régatiers ?

Adaptez également votre itinéraire en fonction des ports dans lesquels vous souhaitez faire escale et qui peuvent être saturés en plein été. Prévoyez d'ailleurs une arrivée au plus tôt de la journée plutôt qu'une arrivée en fin de journée pour être sûr d'avoir de la place.

"On conseille d'aller le plus rapidement possible, le plus loin possible, pour revenir en cabotant et ne pas avoir trop de distance à faire le dernier jour, avec des conditions météo aléatoires, et prendre le risque d'être en retard. Dans ce contexte de crise sanitaire, les bateaux doivent être souvent de retour au port le vendredi soir pour avoir le temps de bien les nettoyer" ajoute Olivier.

Pensez à bien vérifier les distances et les conditions météo
Pensez à bien vérifier les distances et les conditions météo

Préparer ses menus

Avant de faire l'avitaillement, il est utile de préparer ses menus pour prévoir ce que l'on va acheter, en fonction du nombre de personnes et du budget commun. "Il est bon de prévoir une caisse de bord (30 € environ/jour/personne pour la nourriture et les boissons) et des menus, ainsi, seuls deux équipiers pourront partir avec la liste de courses et être efficaces", explique Olivier.

Pensez à bien estimer ce dont vous aurez besoin pour éviter le gâchis
Pensez à bien estimer ce dont vous aurez besoin pour éviter le gâchis

Prendre une assurance

"Nous conseillons de prendre le rachat de franchise pour assurer sa caution. Si un évènement de mer survient, la caution sera prélevée par le loueur, mais sera remboursée par l'assurance (déduis des frais de franchise résiduels). Veillez à prendre des photos et tout rédiger dans le carnet de bord. On recommande de prendre le rachat de franchise, auprès de votre agence ou auprès de Ouest-Assurance. Le contrat Force 9 est le contrat de rachat de franchise le plus abouti en France. Il coute 4 % du montant de la location pour une navigation en Europe" détaille Olivier.

Les indispensables à bord

  • Équipements vestimentaires adaptés aux conditions
  • Crèmes solaires
  • Lunettes de soleil
  • Chaussures adéquates
  • Vêtements chauds pour le soir
  • Torchons pour la vaisselle, ceux-ci ont souvent tendance à disparaitre des bateaux
  • Bonnet
  • Masque, palme et tubas (Avec la crise sanitaire, les loueurs n'en fournissent plus forcément)

Dans le cas d'une location avec skipper

Si vous vous octroyez les services d'un skipper, prévoyez des espèces pour sa rémunération et les extras. Prenez contact en amont avec lui pour organiser la semaine. N'oubliez pas de l'inclure dans les repas, qui sont pris en charge par l'équipage.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...