Fin de la galère pour l'Hermione !

Les experts ont statué et c'est donc l'Italie qui prendra en charge les réparations moteur. Cependant, l'Hermione va pouvoir reprendre ses essais en mer puisqu'à 100 mètres seulement du bateau se trouve un prototype de moteur qui devrait être installé aujourd'hui.

Après la visite des experts d'hier, le verdict est tombé et c'est donc l'Italie qui prendra en charge la réparation du moteur défectueux. Malheureusement cette opération devrait prendre des mois. Cependant, dans cette avalanche de mauvaise nouvelle, une lueur d'espoir car l'Hermione pourrait sans doute quitter le port de commerce de La Pallice à La Rochelle et reprendre ses essais en mer dimanche. En effet, comme l'explique Yann Cariou dans le quotidien Sud Ouest, un moteur de deuxième génération, qui n'a jamais été testé à bord et qui présente une version améliorée du système de refroidissement est disponible sur place à 100 mètres du bateau. Il sera d'ailleurs installé aujourd’hui. "Il faut trois jours pour mettre ce moteur en place et le paramétrer, soit jusqu'à vendredi. Samedi, à quai, nous le ferons monter en régime, en le faisant tourner longtemps. Nous espérons repartir dimanche, lundi au plus tard" explique le commandant.

Même si l'escale prévue à Brest ce vendredi 26 septembre est annulée, l'Hermione va pouvoir reprendre le large et réaliser ses essais, si importants, à son long voyage aux États-Unis, prévu en 2015. Cependant, l'escale prévue à Bordeaux du 9 au 13 octobre sera maintenue.

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente-Maritime
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...