MENUVoilier.com
La voile par Bateaux.com
SE CONNECTER

Vendredi 13, superstition ou bateau ?

Vendredi 13 n'est pas qu'une date qui porte malchance ou chance ! c'est aussi le nom d'un bateau de course conçu par Jean-Yves Terlain pour la Transat anglaise de 1972.

Le

Le Vendredi 13 est un voilier géant de 39 mètres, reconnaissable à ses trois mâts. Ce plan Dick Carter est une goélette conçue en 1972 par Jean-Yves Terlain afin de parcourir la Transat anglaise, solitaire au départ de Plymouth (GB) et Newport (EU). Construit en sandwich fibre de verre/mousse polyuréthanne par les chantiers Tecimar à Saint-Nazaire, il est financé par le réalisateur, Claude Lelouch.

Ce voilier géant pour son époque – 39 m hors tout et 35 tonnes – était considéré comme impossible à manœuvrer par un seul homme. Pourtant, malgré les problèmes rencontrés lors de la Transat, Terlain se classe à la deuxième place, derrière, Alain Colas, sur Pen Duick IV. À cette époque des transats, le monde la course pense que tout ce qui est plus grand est plus rapide. Pourtant, cet énorme monocoque sera doublé par le multicoque d'Alain Colas.

Par la suite, Vendredi 13 est entièrement réaménagé pour le Charter aux Antilles. Yvon Fauconnier prend donc le relai et organise des croisières où de riches clients viennent à bord du bateau. Sa fille, Karine Fauconnier, aujourd'hui navigatrice professionnelle reconnue, participa à des croisières tout au long de son enfance. Vendredi 13 continua de naviguer entre les Antilles et les États-Unis et de nombreux marins participèrent aux croisières à l'image de Kiki Hiessler, Alain Revel, Hugo Desmazières, Pancho Mallego, Alain Chapoutot ou encore Titouan Lamazou.

Par la suite, le trois-mâts, en mauvais état, est donné au Musée de la plaisance de Bordeaux, dans l'ancienne base de sous-marins. Il était exposé à terre, mâté, mais sans sa quille.

À la fermeture du musée, la coque du Vendredi 13 est déplacée sur le parking de la base sous-marine, sans aucune indication ou pancarte. En mauvais état, le voilier, ou plutôt l'épave, est taguée et squatté. Elle a été mis en vente en novembre dernier par la ville de Bordeaux, avec d'autres bateaux ayant fait partie du Conservatoire international de plaisance local.

Un sistership du bateau a été conçu, le Friday Star.

Crédit photo 1 : « Le voilier de course "Vendredi 13" (1) » par Jean-Pierre Bazard Jpbazard — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - 

Crédit photo 2, 3 & 4 : Pierre Mondain-Monval

Reportage : Légendaire Vendredi 13

Norbert Fradin : "Vendredi 13 renaviguera !"

Le Vendredi 13 sauvé et bientôt restauré

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Jean-Philippe Lavalette 31 Mars 2015
Je crois savoir qu'il est prévu de le revoirbientôt, restauré, dans le nouveau Musée Maritime de Bordeaux, du mécène N. Fradin.
Gauthot Claude 27 Août 2016
Je ma souviens avoir assisté au départ de la Transat 1972 (la dernière de Sir Chichester).
Vendredi 13 m'avait impressionné et j'avais dit à Alain Colas qu'il gagnerait la course.
Ski Wake 21 Février 2017
Pour l'anecdote lors de la Transat de Juin 76 Yvon Fauconnier avait abandonné, et le bateau de 39 mètres avait été pris en remorque jusqu'à Newport ( USA ) par un remorqueur Russe, a bord duquel se trouvait déjà Jean Yves TERLAIN car son catamaran KRITER 3 ( ex "British Oxygen" de Chay Blyth ) de plus de 21 mètres s'était disloqué durant les fortes dépressions qui se sont enchainées cette année-là.

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO