Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Ma quille rouille, que faire ?

Invariablement, la rouille finit par apparaitre sur la quille en fonte d'un voilier. Comment s'en débarrasser et comment s'en prémunir ? Quelques conseils pour rénover sa quille.

Le

Mis à part le cas des quilles en plomb réservées aux voiliers de régate, les quilles de nos voiliers sont en fonte. Or la fonte est un métal poreux. Trempez votre quille dans l'eau et la rouille apparait inévitablement. En sortie d'usine, les quilles sont juste traitées avec un simple apprêt avant d'appliquer l'antifouling. Ce traitement tient quelques années avant que des points de rouille apparaissent.

Pour s'en sortir et revenir à une belle quille sur laquelle l'eau glisse sans freiner, il faut traiter sa quille en appliquant un système de résine époxy pour recréer une barrière étanche autour de la fonte.

NB : les temps de traitement ont été mesurés sur la quille d'un Sun Way 21, déposée du bateau (donc accessible) mesurant à peine plus d'un 1mètre carré (les deux faces comprises).

ETAPE 1 : Décaper jusqu'au métal
Temps de traitement : 3 heures

Avant tout traitement, il faut supprimer complètement les traces de rouille.
- L'idéal est de pratiquer un sablage. Pulvérisé avec une forte pression, le sable va bien au fond de tous les trous. Cette opération est difficile à réaliser soi-même (on a pas souvent le matériel sous la main), mais sachez qu'elle n'est pas trop coûteuse à réaliser par un professionnel. Comptez entre 30 et 60 euros par mètre carré (tarif 2015). Certains professionnels pratiquent des forfaits entre 250 et 400 euros pour une quille d'un voilier de 30 pieds.

- Si l'on ne peut pas sabler, on peut disquer la fonte. À l'aide d'un disque métal, on décape la quille en faisant attention de ne pas creuser les zones qui ne sont pas rouillées. Le travail est moins propre et surtout les interstices rouillés ne sont pas nettoyés en profondeur. Il est possible de finir à l'aide d'une brosse métallique montée sur la disqueuse.

Si la quille est hors de l'eau depuis longtemps, on peut passer directement à l'étape 4.

ETAPE 2 : Laisser sécher la fonte
Temps de traitement : le plus longtemps possible

Avant d'emmailloter la quille dans une ganse d'époxy, il faut être sûr qu'elle soit bien sèche. Hélas, il est impossible de faire totalement sécher la fonte. De ce fait, le traitement que nous allons apposer va durer environ 5 ans, mais pas vraiment plus. Pendant ce séchage (si possible plusieurs mois), la quille rouille à nouveau. C'est normal, mais pas grave. À nue, la fonte sèche plus vite. Vous pouvez laisser la quille en extérieur, même sous la pluie, elle séchera toujours.

Pour accélérer le séchage, on peut passer de l'acide oxalique.

ETAPE 3 : Remettre le métal à nu
Temps de traitement : 1 heure

Avant le traitement définitif, il faut à nouveau mettre à nu la quille pour enlever la fine couche de rouille qui sera revenue depuis le premier décapage. Heureusement, ce n'est que superficiel. La rouille n'accroche pas.

ETAPE 4 : Passiver la fonte
Temps de traitement : ½ heure

Il s'agit d'appliquer un film passif qui freine singulièrement la rouille. Pour cela, les fabricants de peinture proposent des systèmes chargés en zinc. Ces produits sont là pour assurer une protection même si un impact vient à casser la première couche d'époxy. Ce produit s'applique au pinceau (pas au rouleau !) en veillant bien à le faire pénétrer dans tous les interstices.

ETAPE 5 : Appliquer le Primaire époxy
Temps de traitement : ½ heure

À l'aide d'un pinceau (pas de rouleau pour la première couche), on applique une couche de primaire époxy qui va assurer la liaison entre la peinture et la quille. Pour cette première couche, on utilise un pinceau pour être sûr de bien faire pénétrer la résine dans tous les interstices. Attention à la compatibilité entre la sous-couche et le primaire. Certains primaires s'appliquent sur une sous-couche encore fraîche (collante) soit entre 1 à 2 heures (suivant la température) après son application.

ETAPE 6 : L'enduit pour boucher les trous
Temps de traitement : ½ heure pour passer l'enduit puis 2 heures pour poncer

Avec un enduit époxy, on rattrape les défauts creusés par l'ancienne rouille. On peut passer plusieurs couches d'enduit et poncer entre chaque (attendre au moins 12 heures pour le séchage de l'enduit avant de poncer). Plus on travaillera finement (ponçage au grain fin), meilleur sera le résultat final.

Etape 7 : Six couches de primaire époxy
Temps de traitement : ½ heure par couche

On applique de nombreuses couches (entre 5 et 7) de primaire époxy pour réaliser une barrière étanche entre la fonte et l'eau. Ces couches peuvent cette fois, être appliquées au rouleau. Laissez sécher entre 6 heures et 30 jours maxi entre les couches. L'idéal est de prévoir une couche tous les matins pendant une semaine.

Etape 7 : L'antifouling pour finir
Temps de traitement : ½ heure juste pour la quille (mais généralement, on l'applique sur toute la coque)

Une fois le primaire époxy bien sec (au moins 24 heures), on applique son antifouling en deux couches. Généralement, l'antifouling ne se limite pas à la quille, mais à l'ensemble de la coque.

 

CONSEILS

- Respectez les temps de séchage entre chaque couche. Attention, l'époxy s'applique sur couches dites humides (on attend pas le séchage complet avant d'appliquer la couche suivante). Ne dépassez pas les temps maxi entre les couches.

- Le traitement d'une quille est une opération "longue durée" vu le nombre de couches à appliquer. Comptez environ 10 jours entre le premier tour de disqueuse et la dernière couche d'antifouling.

PETITES RÉPARATIONS
Le traitement époxy d'une quille n'est pas éternel. On peut voir repointer quelques traces de rouille. C'est d'autant plus vrai que la fonte de la quille recrache irrémédiablement de l'eau (elle n'est jamais vraiment sèche). Dans ce cas, il est possible de réaliser un traitement partiel qui reprend les étapes décrites ici, mais dans des zones délimitées.

 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Bruno Palomera 13 Avril 2015
et une anode perdue??
Aero-Tek 13 Avril 2015
ou sinon pour la région PACA il y a www.aero-tek.fr
Pierre Bachelart 1 mois
Attention à la compatibilité du primaire époxy avec le "passivateur" de rouille !
L'époxy n'adhèrera pas sur n'importe quelle autre sous-couche.
Ce genre d'article devrait au moins alerter le lecteur quant à l'impératif de s'assurer de cette compatibilité , sans quoi, gros risque de pelage à terme !

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO