Wichard MXEvo, l'avenir de la poulie ?

Une poulie sans partie mobile, juste le cordage qui glisse sur un inox poli miroir. Une poulie monobloc sans pièce en mouvement, sans usure mécanique. Voilà la nouvelle MXEvo de Wichard.

Cette poulie (mais peut-on vraiment l'appeler poulie puisqu'elle n'a pas de réa ?) est étudiée pour supporter de très forte charge. On l'imagine par exemple sur une drisse de grand-voile mouflée (en double) ou pour un renvoi de pied de mât. Les applications sont multiples avec trois tailles disponibles pour les cordages allant de 8 à 14 mm.

Fixée, comme une manille avec un manillon classique ou bien boulonnée avec une clé Allen, la MXEvo se fixe facilement (sans matelotage). Un petit leach rend le manillon imperdable pendant les opérations d'ouverture.

Le corps de la manille est en inox HR 17.4 PH, un inox forgé de haute résistance qui offre une usure limitée du cordage grâce au design de la piste, avec un rayon de courbure assez large pour ne pas casser les fibres du cordage.

Cette nouvelle version de la MX (le premier modèle a été lancé en 2010), intègre désormais un ringot pour servir de départ de palan. Deux "ailettes" ont été ajoutées à l'intérieur pour bien guider le cordage et éviter que la poulie ne travaille de travers.

Très prisée par les coureurs, principalement sur les gros voiliers, cette poulie offre un rapport encombrement/poids/résistance/fiabilité particulièrement intéressant.

3 tailles, 6 modèles (avec manillon ou fermeture clé Allen), 3 prix :
Réf. 11603 / 11613 : 54 € TTC
Réf. 11604 / 11614 : 69 € TTC
Réf. 11605 / 11615 : 89 € TTC

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...