Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Record absolu au Cap de Bonne-Espérance pour François Gabart sur Macif !

François Gabart vient de franchir ce jeudi matin à 8 h 25 (heure française) la longitude du Cap des Aiguilles, qui marque l’entrée dans l'océan Indien, après 11 jours 22 heures et 20 minutes de mer. Il améliore le record de 2 jours 6 heures et 24 minutes de Thomas Coville en 2016. Et il établit en outre le meilleur chrono absolu au Cap des Aiguilles, solitaire et équipage confondus !

Trimaran Macif
Le

Depuis son départ pour son tour du monde en solitaire le 4 novembre 2017, François Gabart passait l'Équateur en retard sur son prédécesseur Thomas Coville. Mais depuis, il a appuyé sur l'accélérateur et a rattrapé son retard totalisant même 836 milles d'avance sur le recordman du tour du monde. Passé à l'équateur le vendredi 10 novembre après 5 jours 20 heures et 45 minutes, avec un léger retard de 3 h 34 sur le chrono de Thomas Coville un an plus tôt, il a dévalé la portion équateur-Cap des Aiguilles à très haute vitesse. 

Il est ainsi entré dans l'océan Indien ce jeudi matin à 8 h 25 (il avait auparavant franchi le Cap de Bonne-Espérance à 6 h 15) après 11 jours 22 heures et 20 minutes, soit 2 jours 6 heures et 24 minutes d'avance sur le temps de passage de Sodebo en 2016, à qui il aura repris quasiment deux jours et demi dans l'Atlantique Sud.

Mais en plus de battre Thomas Coville, François Gabart s'offre le meilleur temps absolu, solitaire et équipage confondus, sur ce tronçon Ouessant-Cap des Aiguilles. En effet le skipper de Macif fait mieux que Banque Populaire V qui, en 2011 sur le Trophée Jules-Verne avec 14 hommes d'équipage à bord, avait mis 11 jours 23 heures et 49 minutes pour entrer dans l'océan Indien, soit un différentiel de 1 heure et 29 minutes en faveur du trimaran bleu et blanc. 

En tout, François Gabart aura mis 6 jours 1 heure et 35 minutes pour dévaler l'Atlantique Sud, là encore un nouveau chrono de référence absolu, puisque Banque Populaire V, jusqu'ici le plus rapide sur le tronçon équateur-Cap des Aiguilles, avait mis 6 jours 8 minutes et 54 secondes en 2011, tandis que le temps de Thomas Coville en 2016 était de 8 jours 11 heures et 33 minutes !

Pour atteindre de telles vitesses, Macif aura bénéficié de conditions idéales, avec un anticyclone de Sainte-Hélène décalé dans l'est et une bonne dépression au large de l'Argentine pour le pousser, ce qui lui a permis de "couper le fromage" au lieu d'être obligé de le contourner en longeant les côtes sud-américaines. Maintenant dans l'océan Indien, il va devoir conserver son avance puisque Thomas Coville avait signé l'an dernier une traversée express et record (en solitaire) de l'Indien en 8 jours 12 heures et 19 minutes.

Reportage : Record Tour du monde Macif

Record de distance en 24h en solitaire pour François Gabart sur Macif !

Record au Cap Leeuwin pour François Gabart sur Macif

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO