Sailing Yacht A, les chiffres de la démesure

Sailing Yacht A © Raphael Belly

Le plus grand voilier du monde - ou plutôt yacht à moteur assisté par voile - le Sailing Yacht A appartient à l'oligarque russe Andrey Melnichenko et son épouse Aleksandra, ex-mannequin serbo-croate, chanteuse pop à Belgrade. Ce voilier de la démesure possède un design radical et suscite l'admiration ou le dédain. Nous vous proposons de découvrir les chiffres qui le caractérisent : longueur, valeur, équipage, etc.

142,81 m : C'est sa longueur en mètres (469 pieds) ce qui en fait le plus grand voilier privé du monde.

24, 88 m : C'est sa largeur en mètres (82 pieds)

12 700 GT : C'est son tonnage brut. Le Sailing Yacht A est construit principalement en acier avec des ajouts de fibre de carbone et de composite, pour réduire le poids.

8 : Le nombre de ponts reliés ensemble par plusieurs ascenseurs et escaliers en colimaçon flottants

4 : C'est le nombre de moteurs. Le sailing Yacht A dispose d'un système de propulsion hybride diesel-électrique inspiré d'un concept de base issu des croisières fluviales. Il reçoit 2 moteurs diesel MTU de 3 600 kW et 2 moteurs électriques de 4 300 kW.

16 /21 noeuds : Ce sont les vitesses du Sailing Yacht A. Sa vitesse de croisière est de 16 nœuds et sa vitesse de pointe de 21 nœuds.

5 320 mn : Son autonomie

2 : C'est le nombre d'années de construction du Sailing Yacht A. La signature du contrat avait eu lieu en mars 2011. La construction a débuté en 2015 au sein du chantier allemand Nobiskrug (German Naval Yards [GNY], filiale du groupe de construction naval Privinvest, au sein du département "bateaux militaires", ses mâts ne passant pas sous le pont de la partie "plaisance".

Le bateau a été livré début 2017 par l'équipe du projet dirigée par Dirk Kloosterman, après avoir effectué ses derniers essais en mer au chantier naval Navantia de Carthagène, ainsi que ses derniers essais et inspections à Gibraltar.

417 millions € : C'est son prix d'achat.

15,3 millions : C'est la somme réclamée par Nobiskrug pour rupture de contrat courant 2018. Le chantier allemand qui a construit le bateau n'a pas touché la totalité du paiement final, 9,8 millions d'euros et demande 5,5 millions d'euros d'intérêts. Le bateau a donc été arrêté à Gibraltar, mais cette histoire a rapidement été réglée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Sailing Yacht A

Reportage photo : Les superyachts A navigants côte à côté

Sailing Yacht A, les plus hauts mâts du monde

Réagir à cet article
Thierry Ecalle - 1 mois
Il ne lui manque plus que des rampes de lance-missiles !
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com