Web série / Comment fabriquer des poulies en bois ?


En même temps que Lucas continue la construction amateur de son Beg-Meil, voilà qu'il fait une pause dans la construction de la coque et nous explique comment il va fabriquer une partie de l'accastillage : les poulies.

La vidéo (assez longue) explique en détail la construction de poulies en bois. Voici quelques renseignements complémentaires pour les amateurs qui voudraient se lancer dans ce genre de réalisation.

Pour réaliser ses poulies, Lucas utilise du frêne. Il aurait préféré de l'orme, bois utilisé à l'époque pour les poulies, mais cette essence a quasiment disparue aujourd'hui. Les pièces en bois sont assemblées à la colle polyuréthane (colle PU). Cette colle s'expanse et ne doit pas être pressée fortement.

Côté accessoires, Lucas s'est fourni sur le net chez un fournisseur de matériel spécialisé en accessoire d'époque : toplich.de. Au désespoir de Lucas, les magasins français ne sont pas suffisamment achalandés avec un catalogue assez complet.

Enfin côté timing, Lucas annonce qu'il a mis 4 heures pour réaliser la première poulie (tout à la main !), mais qu'il pense pouvoir descendre ce temps de travail à 2 heures pour les suivantes. Et sans doute moins s'il utilise des outils électriques, ce à quoi il se refuse au maximum…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Beg-Meil, la fiche technique

MarqueConstruction amateur
ArchitecteFrançois Vivier Architecte Naval
Longueur de coque4.46
Largeur1.68 m
Déplacement lège350 kg
Surface de voilure au près14 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique complète du Beg-Meil
Reportage : La Vivacia

Pose du bordé sur la construction amateur de la Vivacia

La Vivacia déménage. Transport d'un chantier de bateau en cours de fabrication