Web série Décryptage - Pourquoi se lancer dans une construction navale amateur ?


Lucas s'est lancé dans la construction d'un canot Voile-aviron en bois, La Vivacia. Vous avez pu suivre les premiers épisodes vidéo de cette construction. Aujourd'hui, il revient en arrière et nous explique comment il arrivé à se lancer dans ce projet.

Lucas a 28 ans, installé dans l'Est de la France, il n'a aucune compétence particulière de marin. Et pourtant une période de sa vie d'apprentissage de son métier de couvreur lui fait découvrir la Bretagne et les bateaux. De retour au pays, installé avec un atelier conséquent, il se lance dans ce projet de construire son bateau.

Beaucoup d'heures sont alors passées à parcourir les forums pour questionner les constructeurs amateurs. Puis c'est sur le choix de l'architecte et celui du modèle qu'il faut trancher.

Lucas n'hésite pas à regarder des vidéos, à acheter des livres, à se documenter avant de se lancer. Il sera pour cela bien aidé des plans d'étude fournie par l'architecte François Vivier. Vient ensuite le moment d'acheter le bois, des essences spécifiques pour la construction navale plus difficile à approvisionner quand on n'est pas au bord de la mer.

Et c'est juste après le début du chantier que Lucas fait le choix de partager son travail en vidéo. C'est une sorte de retour d'ascenseur : s'il a réussi à obtenir une aide avec les participants des forums, pourquoi n'arrive-t-il pas à transmettre son travail ? Le choix des vidéos est vite fait. Elles permettent de bien montrer le geste du travail du bois, plus que de simples photos.

Pourquoi la Vivacia ?

Pour conclure, Lucas nous explique le choix du futur nom de son bateau : La Vivacia. Il s'agit du nom d'un bateau dans une série livre de Robin Hobb "Les aventuriers de la mer", des histoires fantastiques qui l'ont fait rêver enfant et qui lui ont donné envie de devenir lui aussi "un aventurier de la mer".

Plus d'articles sur les chaînes :

Beg-Meil, la fiche technique

MarqueConstruction amateur
ArchitecteFrançois Vivier Architecte Naval
Longueur de coque4.46 m
Largeur1.68 m
Déplacement lège350 kg
Surface de voilure au près14 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du Beg-Meil
Reportage : La Vivacia

La Vivacia, le puits de dérive avec une première approche de la fibre de verre

La Vivacia, un grand pas dans la construction !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com