Web série La Vivacia, le travail du bois massif pour le tableau arrière


La Vivacia prend forme. Ce plan François Vivier, un voile aviron de 4,50 m voit son tableau arrière réalisé dans cet épisode. L'occasion d'expliquer toutes les étapes du travail du bois massif.

Cette fois, on oublie le contreplaqué qui a servi pour les couples et on travaille le vrai bois, le massif, le bois d'arbre. Pour réaliser son tableau arrière, Lucas s'approvisionne à la scierie. Il achète du Sipo, un bois tropical aux teintes rouges venant du Congo.

Puis s'en suit l'explication du travail du bois sur la machine-outil avec la découpe, le dégauchissage et le rabotage pour obtenir des planches prêtes à être collés entre-elles.

Lucas détaille bien la technique de collage avec le choix et le sens des pièces de bois. Pour finir, il met sous presse. Des presses spéciales qu'il a conçues et fabriquées lui même (voir l'explication sur la fabrication des presses dans cette vidéo). Après le temps de séchage incontournable de la résine époxy utilisée comme colle, il s'attaque à la découpe et à la finition de son tableau arrière.

Fidèle à sa volonté de travailler au maximum le bois à la main, Lucas nous montre comment dresser cette pièce avec un rabot pour finir avec un racloir. Des gestes et des copeaux qui donnent envie de se lancer dans la construction…

Plus d'articles sur les chaînes :

Beg-Meil, la fiche technique

MarqueConstruction amateur
ArchitecteFrançois Vivier Architecte Naval
Longueur de coque4.46 m
Largeur1.68 m
Déplacement lège350 kg
Surface de voilure au près14 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du Beg-Meil
Reportage : La Vivacia

La Vivacia, comment faire un lamellé collé ?

La Vivacia, le puits de dérive avec une première approche de la fibre de verre

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


A lire aussi sur Bateaux.com