Quel bateau pour pratiquer le cabotage, la petite croisière le long des côtes ?

Le cabotage est un type de navigation ancien qui consiste à se déplacer de port en port ou de mouillage en mouillage en restant à proximité des côtes. Pour ce faire, le type de bateau a son importance et doit correspondre à votre style et votre envie de navigation.

Pour choisir le bon bateau pour réaliser du cabotage, il faut donc répondre à 4 questions cruciales.

Quelle taille ?

Choisir son bateau pour le cabotage

Sans hésiter : entre 5 et 8 mètres. Un voilier ou une vedette à moteur pourront vous faire découvrir toutes les petites criques de notre magnifique littoral. Un bateau de 6/7 m limitera votre confort et votre autonomie (eau, énergie, vivres, etc.). Un bateau approchant les 8 mètres, vous permettra de vivre à bord quelques jours avec plus de confort et d’autonomie. Plus de 8 mètres, votre tirant d’eau ou encombrement auront toute leur importance, mais le confort ira de pair. Vous gagnerez en confort, ce que vous perdez en facilité de manœuvre.

Echouable ?

Choisir son bateau pour le cabotage

Les rivages de la Manche et d’une partie de l’Atlantique sont soumis, comme chacun sait, à des marées importantes. Pouvoir s’échouer dans ces régions, c’est profiter d’espaces fantastiques à marée basse, c’est profiter des rias et abers, c’est s’enfoncer dans les rivières loin de la foule. S’échouer, c’est vivre un peu hors du temps sur un bateau posé sur le sable pour profiter de l’estran le temps d’une marée. Bienheureux le biquille, dériveur intégral ou lesté !

Transportable ?

Choisir son bateau pour le cabotage

Un navire transportable vous permet d’élargir vos horizons, de naviguer le long des côtes européennes comme sur les lacs... Mais il aura l’inconvénient de son côté transportable, sa taille forcément limitée… Vaste horizon dehors, petit espace à l’intérieur.

Voile ou moteur ?

Choisir son bateau pour le cabotage

Ce choix dépend de vous ! Le bateau à moteur permet d’envisager des déplacements plus rapides entre les escales. Mais il supporte aussi moins bien la mer et le mauvais temps. Donc hormis le mode de propulsion, les bateaux à moteur comme les voiliers seront le fruit d’un joli compromis trouvé par le skipper et son équipage.

Caboter : une philosophie de navigation

Choisir son bateau pour le cabotage

Le cabotage est plus une philosophie et un comportement, et il convient donc de s’adapter au support en votre possession. Qui n’a pas rêvé d’un lever de soleil, au fond d’une baie, seul au monde ? Le littoral français regorge d’anses, criques, estuaire, abers et rias peu fréquentés, car d’accès contraint. Ces contraintes ne font-elles pas le sel de nos navigations ?

Pour vous aider à préparer vos navigations de cet été, nous vous proposerons dans des articles à suivre quelques idées de balades testées pour vous.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Yann Venance - 2 semaines
Souvenirs Pascal...
Philippe Laurence - 2 semaines
Merci pour cet article , c'est exactement mon projet , a bientot . Philippe .
Ajouter un commentaire...