MENUBateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

Groupama 3, le trimaran de course de tous les records

Groupama 3 voit le jour en 2006 après 130 000 heures de travail. Trimaran de course plus petit que ses prédécesseurs, il s'inspire clairement de Groupama 2. Taillé pour des records océaniques, il a en point d'orgue, le Trophée Jules Verne. Voici l'histoire du trimaran de Franck Cammas.

Groupama 3 © Yvan Zedda
Le

Un maxi-trimaran, véritable défi technologique et sportif

En 2004, Groupama annonce la construction d'un trimaran géant pour Franck Cammas, conçu pour des tentatives de records océaniques. Dans sa ligne de mire, le Trophée Jules Verne. Alors qu'à l'époque, l'armement bat son plein, Groupama souhaite construire un bateau d'une taille raisonnable, le plus petit trimaran capable de battre Orange II (Bruno Peyron remporte le Trophée Jules Verne à son bord en 2005).

Ce sont les architectes Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost qui dessinent Groupama 3, d'une taille de 105 pieds (31,50 m). La construction débute en 2005 au chantier Multiplast à Vannes. Après près de 130 000 heures de travail, le bateau est mis à l'eau le 7 juin 2006.

Mise à l'eau du trimaran Groupama

Lors de la présentation du projet, Franck Cammas le décrit comme "un trimaran de puissance moyenne, léger, mais quand même suffisamment long pour être en sécurité dans les mers du Sud. La puissance est obtenue par sa largeur alors que la légèreté est le fruit d'une optimisation de la structure, d'une rationalisation de l'équipement et de l'aménagement ainsi qu'une construction soignée."

Le concept de Groupama 3 s'inspire plus des trimarans Orma de 60 pieds, et particulièrement de son "petit frère" Groupama 2, que des géants précédents, plus lourds et conçus pour affronter le Grand Sud. Orange II (36,80 m) est redoutable dans la mer formée, mais peine dans les petits airs et les brises modérées.

"Un bateau moins long, mais plus maniable, car dans le programme de records, il y a certes le Trophée Jules Verne, mais aussi d'autres records et un jour il y aura des régates. Il est clair que dans ce cas-là, l'option d'avoir un bateau assez polyvalent était plus intéressant" détaille Vincent Lauriot Pévost.

Mise à l'eau du trimaran Groupama

Groupama 3 est plus polyvalent : il va presque aussi vite dans le gros temps tout en étant plus à l'aise dans des conditions plus légères. Enfin, le trimaran est le premier grand Multi à être équipé de foils pour faire le tour du monde. Ce concept était jusque-là utilisé sur les Orma, mais seulement sur l'Atlantique.

Vincent Lauriot-Prévost, l'un des concepteurs du trimaran de Franck Cammas au sein du cabinet architectural VPLP, explique la démarche qui a prévalu pour imaginer Groupama 3 : "La priorité a été de concevoir un multicoque manipulable par un équipage de dix personnes et donc de ne pas rentrer dans la logique de la longueur qui était en vigueur : Groupama 3 n'est donc pas un maxi multicoque ! C'est un trimaran qui est aussi fortement inspiré par Groupama 2, le 60 pieds Orma : avec l'adoption de foils et l'installation de trois safrans, avec son cockpit ouvert et large, avec un plan de voilure proportionnellement modéré. Nous avons donc opté pour un bateau relativement petit, plutôt léger, évolutif et très réactif. Le plan de pont permet à l'équipage de manœuvrer rapidement pour adapter la voilure aux changements de conditions afin d'exploiter en permanence le potentiel du trimaran.

Comme le programme de records incluait surtout le Trophée Jules Verne, il a fallu prendre en compte le paramètre "mers du Sud" : les foils sont très avancés pour cabrer le bateau, le franc-bord est important pour éviter l'enfournement, la hauteur de mât limite les changements d'assiette. Les équilibres en navigation sont nettement plus sécurisants que sur un 60 pieds Orma..."

Groupama 3 en navigation

Groupama 3 est léger, mais modérément toilé, doté d'un cockpit ouvert et d'un plan de pont très aéré, sobre voir spartiate dans ses aménagements intérieurs. Le nouveau bateau de Franck Cammas détonne par rapport au catamaran référence. 

Caractéristiques techniques

Specifications  
Longueur 21, 50 m
Largeur 22, 50 m
Poids (conditions Trophée Jules Verne) 18 tonnes
Tirant d'air 41 m
Longueur de la bôme 12 m
Tirant d'eau 5, 70 m
Voilure 557 m2 au près, 828 m2 au portant
Surface de voilure (voiles signées par Incidences)  
Grand Voile 356 m2
Solent 201 m2
Gennaker 472 m2
Surface habitable (intérieur de la coque centrale) 13 m2
Port d'attache Lorient
Mise à l'eau Juin 2006
Numéro de course 3
Décoration Odouce Jean-Baptiste Epron
Equipage 10 personnes
Architectes et ingénieurs ayant participé à la construction Cabinet Van Peteghem Lauriot Prévost (VPLP) en collaboration avec Martin Fisher, HDS, Mick Kermarec, Guillaume Verdier, Bernard Pointet, Yann Roux et le Team Groupama
Chantier de construction Multiplast, pour la plate forme, la dérive et le safran de coque centrale Lorima, pour le mât  AMCO, pour les safrans de flotteurs  Profil Composites, pour les foils.

Des records avant le Trophée Jules Verne

Avant de s'attaquer au Trophée Jules, Verne, Franck Cammas et son équipage, mène une campagne de Records sur l'Atlantique, et remporte certains succès : Route de la Découverte (Cadix-San Salvador) en mai 2007, Miami-New York en juin 2007, record de l'Atlantique Nord et des 24 heures en juillet 2007.

Ses records confortent Groupama 3 dans sa quête au Trophée Jules Verne. Ainsi, le 24 janvier 2008, le trimaran s'élance pour sa première tentative. Mais le 18 février, il chavire au large de la Nouvelle-Zélande à cause de la casse d'un flotteur, alors qu'il possédait une journée d'avance sur le temps de référence d'Orange II.

Groupama 3 chavire

L'équipage est secouru et le bateau remorqué, puis rapatrié en France. Les dégâts sont nombreux et un gros chantier permet de reconstruire Groupama 3 à l'identique, dans les mêmes moules. Excepté les flotteurs dont la conception est revue et qui sont reconstruits.

Le 5 novembre 2009, le trimaran se lance dans une deuxième tentative, mais une avarie de structure (rupture de la liaison entre le bras arrière et le flotteur bâbord) au large de l'Afrique du Sud anéantit l'espoir de Cammas et de ses équipiers.

Record sur le Trophée Jules Verne

Le 31 janvier 2010, Groupama 3 se lance de nouveau à l'assaut du Trophée Jules Verne. À quelques jours de la fin officielle du stand-by, Groupama 3 largue les amarres pour une nouvelle tentative qui s'annonce délicate en raison d'une météo loin d'être idéale. Longtemps en retard sur le temps de référence établi par Orange II en 2005 (50 jours 16 heures 20 minutes et 4 secondes), Groupama 3 bat le record du Trophée Jules Verne grâce à un final incroyable entre le deuxième passage de l'équateur et l'arrivée. Le 20 mars 2010, Franck Cammas et ses équipiers décrochent un nouveau record en 48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes. Ils deviennent les septièmes détenteurs du Trophée Jules Verne, inauguré en 1993.

Groupama 3 en navigation

Caractéristiques techniques

Hauteur du mât 33, 5 m
Voilure 411 m2 au près, 678 m2 au portant
Equipement Possibilité d'actionner certains winchs en pédalant
Equipier 1

Cammas et la Route du Rhum

En 2010, Franck Cammas relève le défi de remporter la Route du Rhum, seul sur son trimaran de 31,50 m. Des modifications sont donc effectuées pour la navigation en solitaire. Pour l'occasion, le bateau est allégé (2 tonnes de moins, passage de 18 à 16 tonnes), le mât raccourci, le plan de pont revu, et un cadre de vélo a été installé dans le cockpit pour équilibrer les efforts pour prendre un ris ou border les voiles, entre le haut et le bas du corps. Il s'impose à Pointe-à-Pitre en 9 jours 3 heures 14 minutes 47 secondes, devant Francis Joyon et Thomas Coville.

Groupama 3 en navigation

Le palmarès de Groupama 3

2006 : Record de la Route de la Découverte 7 j 10 h 58 min

2006 : Record Miami/New York 1 j 11 h 5 min

2007 : Record de la Traversée de l'Atlantique Nord 4 j 3 h 57 min 44 s

2007 : Record de la distance parcourue en 24 h 794 milles à 33.08 nœuds

2008 : Abandon dans le Trophée Jules Verne sur chavirage

2010 : Record de la traversée de la Méditerranée 17 h 8 min 23 s

2010 : Record du Trophée Jules Verne en 48 j 7 h 44 min 52 s

2010 : 1er de la Route du Rhum

Crédits photos : Yvan Zedda

Reportage : De Groupama 3 à Idec Sport

De Groupama 3 à Idec Sport, voici l'histoire du trimaran de tous les records

Banque Populaire VII, un remplaçant au pied levé sur la Route du Rhum

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO