RM 970, nouveau modèle qui s'inscrit naturellement dans la gamme

À première vue, le nouveau RM 970 ressemble à… un RM. Et c'est le but, nous explique Martin Lepoutre, responsable du chantier RM Fora Marine qui vient d'annoncer cette nouveauté.

Le chantier RM vient de publier des limages de son futur modèle : le RM 970. Ce modèle devrait être présenté à l'occasion des salons d'Automne 2016.

À découvrir les premières images, nous sommes en présence d'un RM rien de plus. Mais qu'apporte ce modèle à la gamme ? Pour le savoir, nous avons interrogé Martin Lepoutre, directeur du chantier.

"Cela ne me dérange pas que l'on trouve que c'est un RM de plus. En effet, nous avons travaillé pour rester en cohérence avec la lignée de tous les RM. Le 970 reprend donc la même ligne que tous les autres. C'est dans le détail, du côté de la face cachée, que l'on notera des évolutions".

En effet, la ligne de ce RM 970 ressemble à s'y méprendre à celle de ses ces frères. Seul le hublot avant, celui qui offre une vue vers l'avant quand on est à l'intérieur, change un peu en gagnant "deux oreilles de chat. Les hublots latéraux ont aussi une ligne plus tendue. À l'intérieur, nous avons aussi suivi le design du 1270 avec du blanc brillant et du gris anthracite moderne."

Côté architecture, ce voilier toujours dessiné par le cabinet Marc Lombard, montre un brion très relevé pour diminuer la flottaison à plat et l'augmenter à la gîte. "Cela devrait augmenter les capacités au planning et améliorer les performances. Nous avons opté pour une forme de carène qui s'inspire des Mini 6.50 et des Imoca. Ce qui ne se voit pas sur les dessins, c'est que l'étrave est élargie, très ronde."

"Ce bateau a été imaginé pour combler un vide dans la gamme et répondre à l'attente des clients, qui cherchent un voilier intermédiaire, plus grand que le 890 et plus petit que le 1070. Le nouveau 970 aura une cabine arrière fermée et une cabine avant ouverte (lit breton). Dans le 890, les deux cabines sont ouvertes alors que sur le 1070, les deux cabines sont fermées."

Bien entendu, ce voilier sera construit – comme toute la gamme - en contre-plaqué époxy avec 2 bouchains, avec une structure en acier pour recevoir la ou les quilles et un pont en sandwich époxy. Il sera disponible en biquille monosafran (sans doute le plus gros des ventes) ou avec une quille fixe et deux safrans. La version biquille reste, comme toujours, échouable.

En prix standard, ce voilier est annoncé à 144.000 TTC (sans les voiles). Il faudra compter entre 170.000 et 180.000 € pour avoir un voilier équipé prêt à naviguer.

Alors qu'il n'existe encore que sous forme de dessins, le chantier RM a déjà reçu 4 commandes fermes pour ce nouveau modèle. Il se dit même que François Gabart, propriétaire à titre personnel d'un RM 890 lorgne déjà sur ce nouveau modèle…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : RM 970

RM 970, des détails à découvrir en 360°

Actualités de l'entreprise