MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Bien mouiller son ancre en 6 étapes

La bonne tenue d'un mouillage est toujours cause de souci. N'oubliez jamais que vous confiez votre bateau à cette ancre qui est au fond. Voilà pourquoi il convient de respecter quelques usages pour mouiller.

Le

Pour assurer une bonne tenue à son mouillage, il faut respecter quelques règles. Les 6 étapes ci-dessous sont incontournables pour bien poser son mouillage. Elles sont valables pour les bateaux à moteur comme pour les voiliers.

1- Paré à mouiller ?

L'équipier sort l'ancre de la baille à mouillage et l'installe dans le davier. Il la laisse pendre à la verticale de l'étrave sans la laisser trainer dans l'eau. Attention, c'est à ce moment que l'ancre peut venir meurtrir le gelcoat de l'étrave.

2- Mouille !

Le bateau est immobile. Sur ordre du barreur, l'équipier laisse filer la chaine pour y poser l'ancre au fond.

3- À pic !

Cette fois c'est l'équipier qui prévient le barreur que l'ancre est posée au fond et que l'étrave est à pic (à la verticale) de l'ancre.

4- Laisser filer

Un mouillage ne doit pas être un tas de chaine posé au fond. Pour qu'il tienne bien, la chaine doit être déroulée à plat au fur et à mesure que le bateau recule. L'équipier laisse donc filer la chaine quand le bateau en demande. S'il n'y a pas de vent, le barreur peut s'aider d'un coup de moteur en marche arrière pour aider le bateau à reculer.

5- Faire tête

Pour garantir une bonne tenue du mouillage, il faut que l'ancre pénètre au fond. Alors qu'elle était jusque-là simplement posée sur le sol, l'équipier bloque le mouillage pour que le bateau tire dessus et que l'ancre s'enfouisse.

6- Régler la longueur de chaine

Une fois que le bateau s'est remis dans l'axe du vent, on laisse défiler la chaine pour régler sa longueur en fonction de la profondeur du mouillage.

Reportage : Mouiller son ancre

Mouiller avec un orin sur son ancre

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Maïté Toile Déco 18 Mai 2016
Toujours utile à rappeler, même lorsque l'on pratique depuis longtemps :les mauvaises habitudes ont la vie dure
Robert Goyette Aquarelliste 20 Mai 2016
Moi je prévois l'étendu de la chaîne en fonction de la durée de mon séjour sur le site que j'ai choisi: 3 longeurs de touée pour du court terme et de 6 à 8 pour un plus long moment. Ça n'a jamais failli.
Mario Carrara 20 Mai 2016
Il manque a mon avis le test de tenue..... tirer en arrière avec le moteur pour voir si l'ancre tient.....
Jean-Louis Chinzi 20 Mai 2016
Il y a 2 autres façons de mouiller pour s'assurer une bonne tenue du mouillage : - "à l'italienne" alors que le bateau avance encore sur son erre - ou attendre que le bateau commence à reculer pour que l'ancre plonge directement en pointe au lieu de se poser sur le fond
Gaston Cournée 21 Mai 2016
se que je vois est une ancre de sable .mais pour les font rocheux il n'y a pas de façon en image serais t'il possible davoir quelque explication merci ex encre parapluie comme ici a hendaye avec ou sans cassant
Dominique Dallemagne 22 Mai 2016
Vous ne parlez pas de l'orin, bien utile pour remonter l'ancre si elle se coince dans le fond.
Marangé Thierry 15 Août 2016
Idée d'un ancien que j'ai installé : un bout d'un mètre frappé à l'ancre avec une anse et un petit flotteur, à la fois pour gagner un mètre pour la décrocher (au cas où) et la voir au milieu d'un herbier an cas de dérapage...

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO