MENUBateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

VMG, une aide stratégique pour la voile

VMG, trois lettres qui peuvent aider le barreur à bien barrer au prés ou au portant.

Le

La VMG se traduit par "Velocity Made Good". C'est la vitesse dans le lit du vent. Cette indication apparaît sur les écrans des appareils électroniques des voiliers. Elle combine des notions de vitesse sur l'eau et d'angle de remontée au vent.

La VMG est importante au près mais aussi au vent arrière. Nous vous l'expliquons par des schémas au près mais on eut tout aussi bien la visualiser au vent arrière.

Explications

Un voilier ne peut pas avancer dans l'axe du vent. Il doit garder un angle pour progresser. En tirant des bords, il va progressivement approcher du but.

 

Prenons l'exemple d'un voilier qui remonte à 45° du vent et qui avance à 6 N. Il va du point A au point B.

Sa VMG sera de 4,24 nœuds. Les amoureux de trigonométrie apprécieront de savoir que la VMG = vitesse x cos (angle avec le vent).

Si l'angle de remontée au vent change, la vitesse du voilier va aussi changer.

Dans notre exemple, si le voilier serre le vent à 30°, sa vitesse chute à 5 nœuds. Sa VMG passe alors à 4,09 N.

Si le voilier abat et s'éloigne du lit du vent, sa vitesse passe à 7 N, mais sa VMG chute à 3,5 N.

Ici l'angle de remontée au vent idéal est de 45°. Avec une VMG de 4,24 N, nous gagnerons au vent le plus rapidement possible.

 

Bien étalonner ses instruments

Le calcul de la VMG se fait avec les indications d'angle de vent et celui de la vitesse du bateau (speedomètre). Pour avoir une lecture très précise de cette donnée, il faut que les instruments soient parfaitement calibrés.

Prenons un exemple extrême : si la girouette est décalée de 45° et que mon bateau tire justement des bords à 45° du vent. Sur un bord l'indication de VMG sera excellente (égale à la vitesse du bateau) alors que sur l'autre bord la VMG sera égale à zéro !

DE façon identique, si le speedo ne réagit pas de la même façon d'un bord sur l'autre suite à la position de la sonde par exemple, cela peut induire des erreurs.

À notre connaissance, seul le système Anemomind apporte une réponse correcte et précise à ce problème de calibration des instruments. En effet, ce boitier installé à bord récupère toutes les données du bateau et les renvoie à terre sur un serveur. Là, elles sont épluchées, traitées et renvoyées à bord avec des corrections. Le barreur peut alors bénéficier de données corrigées et précises.

Reportage : Etalonnage des instruments

L'importance de l'étalonnage des instruments

Un coach personnel pour votre voilier

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO