Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

L'IMOCA Hugo Boss en plein vol à Lisbonne

Alex Thomson a fait voler son IMOCA Hugo Boss alors qu'il naviguait avec son équipage au large de Cascais, au Portugal, par mer agitée, avec une pointe de vitesse à 33,2 nœuds. Des images splendides, réalisées par la Fondation Mirpuri.

Hugo Boss vole au Portugal
Le

Des défis toujours aussi fous

Alex Thomson est une tête brulée, connu pour ses exploits sur son IMOCA Hugo Boss... Aficionados des défis les plus extrêmes, on a d'abord plus se régaler avec "The Keel Walk", un défi consistant à grimper sur la quille de son IMOCA complètement incliné. Venait ensuite "The Mast Walk", une ascension spectaculaire le long du mât de son monocoque de 60 pieds, terminée par un plongeon dans l'océan Atlantique. Puis à l'été 2016 — toujours vêtu de son impeccable costume noir, Hugo Boss oblige —, le skipper gallois décollait à 85 m de haut en kitesurf, attaché par un cordage en tête de mât, une vidéo baptisée "The SkyWalk".

Il revient dans une vidéo tournée le 8 novembre 2017 au large de Cascais au Portugal. Une navigation dans un vent de 23 à 30 nœuds, où Alex Thomson et son équipage ont atteint l'incroyable vitesse de 33,2 nœuds dans une mer agitée... Les images ont été réalisées par la fondation Mirpuri et sont splendides. On y voit le voilier décoller sur ses foils et voler... "Une session assez intense" comme s'est amusé à décrire l'équipage.

Hugo Boss et Alex Thomson, un partenariat qui dure

Mais Alex Thomson n'en pas moins un bon marin, comme il l'a démontré sur le dernier Vendée Globe 2016/2017, dont il a terminé 2e, derrière Armel le Cléac'h. Il a également réalisé de nombreux records sur ce tour du monde en solitaire autour du globe : Record de l'Équateur, Record de distance en solitaire en 24 h en monocoque, mais aussi le Record du cap de Bonne Espérance

De belles performances qui ont sans doute incité son fidèle sponsor depuis 2003 — Hugo Boss — a renouveler son partenariat pour une prochaine campagne de Vendée Globe (qui aura lieu en 2020). La question est désormais de savoir si le skipper anglais bénéficiera d'un nouveau bateau pour le départ de l'Everest des Mers, qu'il espère désormais gagner. 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO