Utiliser son annexe : les 11 points à vérifier pour rester en sécurité

© FX Ricardou

Quand le voilier arrive au port, l'équipage a hâte de débarquer. Parfois un peu trop, au point d'oublier les règles de sécurité les plus élémentaires. Voici une check-list de 11 points à vérifier avant de sauter dans l'annexe.

Qu'il soit rigide ou pneumatique, cet engin de plage nous paraît des plus simples à manœuvrer. À tel point que nous n'hésitons pas à en confier le commandement aux enfants du bord. Capitaine de l'annexe ça en jette ! Pourtant chaque année des accidents se produisent. Ils nous rappellent que sur l'eau rien ne doit être laissé au hasard.

Les dangers de l'annexe
Les dangers de l'annexe

Le plus connu des dangers est sans doute l'homme à la mer. Pourquoi s'embarrasser d'un gilet de sauvetage quand le rivage n'est qu'à 200 mètres du bateau ? À votre avis ?

Si vous tombez à l'eau en descendant dans l'annexe, il est probable que vous aurez glissé sur le tableau arrière ou la coque. Donc vous avez une petite chance de vous blesser, vous assommer ou de vous hydrocuter par exemple. Pourrez-vous remonter seul ? Pourra-t-on vous aider à remonter ? Peut-être aurez-vous en plus pris quelques verres sur un voilier ami qui aggraveront la situation. Il se peut également que vous ne nagiez pas très bien. Les marins aiment être sur l'eau, pas forcément dans l'eau.

Les dangers de l'annexe
Les dangers de l'annexe

L'an passé une équipière a dérivé pendant deux jours dans une annexe sur la mer Égée. Elle revenait à bord à la rame avec un vent assez soutenu. Une de ses rames est tombée à l'eau. Il a fallu mettre en alerte 6 bateaux, un hélicoptère et un drone sous-marin pour la retrouver, heureusement sauve, mais souffrant de déshydratation. Plus près de nous, à Tregunc, c'est un plaisancier britannique qui s'est trouvé en difficulté. Non seulement il est parti à la dérive à cause du vent de terre, mais en plus il est tombé à l'eau.

Un autre exemple : dans le port de Douarnenez sévissait il y a peu un dauphin qui s'amusait à chavirer les annexes. Un rouleau pris de côté peut avoir le même effet. Nous autres marins sommes cernés de dangers parfois inattendus !

Les dangers de l'annexe
Les dangers de l'annexe

Comment éviter de telles fortunes de mer ?

  • Portez systématiquement un gilet de sauvetage. Vous le rangerez dans votre sac à dos une fois à terre.
  • Emportez un moyen de signalisation : VHF portable ou téléphone chargés et placés dans une pochette étanche.
  • Quand le vent est fort, évitez de partir seul à la rame.
  • Ayez toujours des rames à bord de l'annexe, même quand vous avez un moteur hors-bord.
  • Emportez une ligne de mouillage au cas où vous ne puissiez pas étaler le vent.
  • Si vous pensez circuler la nuit, équipez-vous d'une lampe flash pour signaler votre présence.
  • Ayez un bout d'amarrage assez long pour suivre les variations de hauteur d'eau de la marée si vous vous amarrez à un quai.
  • Quand vous démarrez le moteur, attention de ne pas envoyer un coup de coude à l'un de vos équipiers.
  • Mettez systématiquement le coupe-circuit du hors-bord autour de votre poignet. Si vous tombez à l'eau, cela vous évitera d'être découpé par votre hélice comme un vulgaire saucisson.
  • Dans le même esprit : si un équipier tombe de l'annexe, le barreur doit savoir qu'il doit couper le moteur immédiatement.
  • Une fois à quai, n'oubliez pas de cadenasser votre hors-bord, voire l'annexe elle-même.
Les dangers de l'annexe
Les dangers de l'annexe

Il ne vous reste plus qu'à briefer le jeune capitaine de l'annexe…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...