Hors-Série / Simrad VHF RS40-B , la première VHF à intégrer un transpondeur AIS

Avant de découvrir la Simrad RS40-B, les VHF qui intégraient un AIS ne possédaient pas la fonction émetteur (ce sont  juste des récepteurs AIS). Désormais avec ce nouveau modèle c'est un transpondeur AIS complet qui est embarqué dans la VHF.

Avec La RS40-B, Simrad lance un pavé dans la mare. En effet cette VHF DSC intègre un récepteur-émetteur AIS. C'est-à-dire qu'elle "voit" les signaux AIS mais peut aussi "être vu" des autres AIS. C'est un vrai plus, car jusqu'à présent, il fallait s'équiper d'un transpondeur AIS dédié pour avoir cette fonctionnalité. Avec Simrad, tout est intégré dans le même appareil.

Une VHF DSC, c'est quoi ?

Une VHF DSC (Digital Selecting Calling ou en français ASN pour Appel Sélectif Numérique) utilise un canal dédié pour envoyer des signaux numériques. Cela permet de s'adresser à un utilisateur unique (en l'appelant par son MMSI) ou bien de lancer des signaux d'urgence en appuyant sur la touche Ditress. Ce type de VHF est aujourd'hui la norme et augmente la sécurité des navires en facilitant les interventions de sauvetage.

VHF AIS transpondeur Simrad RS40-B
VHF AIS transpondeur Simrad RS40-B

AIS, pour qui, pour quoi ?

L'AIS (Automatic Identification System) permet à tous les navires qui l'utilisent d'indiquer leur position et leur route. C'est un système pour assurer la sécurité du trafic maritime. Sa présence est obligatoire sur les gros navires de commerce, mais trouve très souvent sa place sur les navires de plaisance. En surveillant une zone de plusieurs milles autour de son bateau l'AIS est un bel instrument de sécurité. En informant les autres bateaux de sa position et de sa propre route, c'est l'assurance de bien être vu par les autres.

À quoi sert un transpondeur ?

Souvent les plaisanciers ne s'équipent que d'un récepteur AIS. Facilement intégré dans la VHF, il reçoit les signaux AIS des autres navires. Mais il n'émet pas le votre. Vous restez invisibles pour les autres navires. Pour émettre un signal, il faut un transpondeur (émetteur/récepteur). Dans ce cas, votre signal est envoyé et les autres vous visualisent sur leurs écrans. Cette fonctionnalité de transpondeur était jusqu'à présent réservée à des appareils dédiés, qui demandent une connexion GPS et une antenne supplémentaire (ou un splitter pour partager l'antenne avec la VHF).

Les connexions à l'arrière de la VHF
Les connexions à l'arrière de la VHF

Une VHF qui intègre un transpondeur AIS

Avec la nouvelle Simrad RS40-B, le transpondeur de classe B est associé dans la VHF. Celui-ci utilise la même antenne et le GPS intégré de la VHF. Les cibles AIS apparaissent à l'écran et des alarmes peuvent être programmées. En plus via une connexion NMEA (0183 ou 2000) ces informations AIS peuvent être transmises à un traceur ou un ordinateur.

Appartenant aussi au groupe Navico, cette VHF est aussi déclinée avec les mêmes caractéristiques sous la marque B&G sous la référence V60-B.

Adaptable sur cette VHF, le combiné déporté HS40 sera très utile pour une installation dans le cockpit ou sur le fly d'une vedette.

  • VHF Simrad VHF RS40-B : 1 198,80 €
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...