Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Nous avons testé le moteur hors-bord Honda BF2.3

Petit moteur hors-bord Honda d'entrée de gamme, le BF2.3 se présente comme le compagnon léger de vos annexes et autres pneumatiques.

Le

Fabriqué par le japonais Honda, un des leaders mondiaux dans la fabrication des moteurs 4 temps, ce petit moteur se destine aux petites embarcations comme les annexes ou les bateaux de pêche.

Ce moteur répond aux normes sur les émissions polluantes des bateaux de plaisance encadrées par la directive 2003/44/CE, transposée en droit français par le décret 2005/185 du 25 février 2005. Normes contraignantes qui ont poussé les fabricants à produire des 4 temps (sauf Evinrude qui continue en 2 temps injectés).

Au déballage de l'appareil, il ressort un sentiment de solidité malgré son poids de 13 kg. Il se soulève facilement grâce à d'importantes poignées des deux côtés du moteur et semble bien équilibré. Son encombrement réduit est aussi un atout pour tous ceux qui, sur un mouillage forain avec un peu de houle, auront à l'installer sur l'annexe.

Les composants essentiels sont facilement accessibles. Le bouchon du réservoir d'une contenance d'un litre est gros et facile à manipuler et le niveau d'huile est visible sans avoir à ouvrir le capot. La poignée de direction dispose d'un véritable accélérateur variable (et non un accélérateur sur le bloc-moteur), un starter ainsi qu'un bouton-stop / coupe-circuit de sécurité.

Sous le capot en plastique gris argenté, le moteur semble simple et élégant. À l'intérieur, le carburateur et la bougie sont bien protégés, mais facilement accessibles. Le moteur BF 2,3 ne nécessite donc pas d'avoir une nourrice, pratique, sur les petites embarcations. Néanmoins, il n'est pas équipé pour recevoir une alimentation extérieure souvent pratique.

Pour la propulsion, il existe en 2 versions avec arbre court ou long et une hélice en plastique. L'hélice est maintenue par une goupille fendue qui protégera la mécanique en cas de choc. Des goupilles de secours sont même disponibles sous le moteur.

Le Honda BF2.3 est un des rares moteurs hors-bord à être refroidi par air forcé et non par eau. Ainsi, il peut être utilisé en eaux sales ou peu profondes (les pêcheurs seront ravis de pouvoir labourer les mauvaises herbes) et ne possède pas de composants tels qu'une pompe à eau. Ce hors-bord ne nécessitera que peu d'entretien et de rinçage. Outre, le poids et la simplicité, ce mode de refroidissement demeure plus bruyant que les moteurs refroidis par l'eau. Il chauffe plus aussi, obligeant à le laisser refroidir avant de le ranger pour ne pas se bruler.

Le moteur ne dispose pas de levier d’inverseur sur le bloc-moteur, mais d'un embrayage centrifuge (comme sur les mobylettes), l’hélice s'engage avec la poignée de gaz. Lorsqu'il tourne au ralenti, l’hélice ne tourne pas. Cette particularité le rend très simple à manoeuvrer par toute la famille sans risque d'oublier de passer au point mort. Il ne dispose pas d'une marche arrière. Il faut faire pivoter la tête motrice de 180 degrés. Cela se fait facilement, d'autant plus que l'embrayage centrifuge facilite la manoeuvre.

Le moteur est équipé d'une fenêtre d'inspection du niveau d'huile. Si la consommation d'huile d'un 4 temps n'est pas comparable aux 2 temps, il est indispensable avoir la bonne quantité d'huile.

Le moteur a été testé sur un 3D Tender dans la rivière d'Audierne par marée basse. L'installation ne présente pas de difficulté particulière, le poids léger du moteur facilite les manipulations. Des attaches sont prévues pour relier le moteur à un bout de sécurité, sans qu'il gêne la manoeuvre. L'embrayage centrifuge s'est montré plus souple que nous le pensions, sans produire d'à-coups notables sur le démarrage. Enfin, la consommation est faible. Prévoir une petite heure d'autonomie avec le plein. Le constructeur recommande une période de rodage de 10 heures...

Un leash d'arrêt d'urgence permet de couper instantanément le moteur en cas de problème.

Comme sur tous les moteurs, l'entretien, et particulièrement le changement d'huile, permet d'assurer une meilleure performance et une durée de vie plus longue. La plupart des opérations recommandées par le constructeur sont réalisables sans compétence particulière. Ne pas oublier de changer aussi l'huile des engrenages. Lors de l'hivernage, n'hésitez pas à vidanger l'essence qui peut se dégrader très vite. Une vis de vidange est d'ailleurs accessible sous le moteur. Il est livré avec quelques outils, un lanceur de secours, un leash ainsi qu'un manuel d'utilisation et d'entretien en français très clair et comportant de nombreuses illustrations. Une version PDF est disponible pour sa tablette.

À l'heure du choix, le moteur Honda BF2.3 présente des caractéristiques assez similaires aux autres moteurs de sa catégorie comme le Suzuki DF2.5, le Yamaha F2.5 ou le Tohatsu MFS3.5A. Nous avons apprécié son faible poids permettant à une personne seule de le manipuler facilement, mais aussi son embrayage centrifuge rendant les manoeuvres accessibles à quelqu'un qui n’est pas très amariné. C'est un excellent petit hors-bord portable, facile à utiliser qui répond aux besoins de petites embarcations et des voiliers qui cherchent à ne pas s'alourdir.

Prix de la version essayée : 1079,00 € TTC

Garantie : 3 ans (2 ans supp. en option)

 

Spécifications techniques

  • Type de moteur : 1 cylindre
  • Cylindrée : 57 cc
  • Alésage x Course : 45 x 36 mm
  • Régime maxi : 5000 - 6000 trs/min
  • Puissance nominale :   1.7 Kw / 2.3 Ch
  • Système de refroidissement par air
  • Alimentation : 1 carburateur
  • Allumage : transistorisé
  • Démarrage : Manuel
  • Echapment : Sous l'eau, au-dessus de l'hélice
  • Rapport d'embase : 2.42
  • Largeur : 255 mm
  • Hauteur arbre : 571 mm
  • Poids à vide : 13,5 Kg
  • Relevage et inclinaison du moteur : manuel 4 positions
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Ebiner Charles 5 mois
Bonjour, nous avons fait le trajet d'Italie Luano jusqu'à St Florent avec se super moteur sur un Magnum21 s , sans vent et retour une semaine plus tard dans une brafouille au Cap Corse tellement violente que nous avons du encore nous mettre sous régime moteur le temps de vider le bateau , nous n'y croyons pas moteur brouillant mais solide comme pas un ! CHarles Ebiner
Fer Brice 2 semaines
Je possède ce moteur pour mon annexe depuis plusieurs années. Défauts: quand il y a le plein (1.1L) il ne faut pas le relever car il fuit, pas de levier de marche AV / AR, chauffe beaucoup Vis carburateur se coince, niveau d'huile pas facile à contrôler sur un bateau. Qualités: Rapport qualité/ Prix excellent, simplicité de fonctionnement et d’entretien, léger, consommation faible.

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO