Lost in the swell et les crocodiles des îles Salomon


Après une première saison à naviguer et surfer sur les spots de Bretagne que trois Brestois, Ronan Gladu, Aurélien Jacob et Ewenn Le Goff, sont allés goûter aux crocodiles des îles Salomon. 

C'est à bord d'un prototype de chez Tricat, construit sur le modèle du 23.5 et fabriqué en biocomposite et en fibre de lin, balsa et liège que les 3 aventuriers ont passé l'hiver 2014 à naviguer entre les îles de l'archipel des Salomons à la recherche de spot de surf. Pour réaliser leur projet, ils recherchaient un bateau  léger, stable, passe-partout et surtout, écoconçu. Convaincus du projet, le navigateur Roland Jourdain, expert en biocomposites, et l’entreprise morbihannaise Tricat rejoignent l’aventure en mettant en commun leurs compétences.

Construit en 5 mois et mis à l'eau en mai 2013, le Gwalaz a déjà été le compagnon des 3 surfeurs lors d'un tour de Bretagne avant de prendre le large, cette année, vers les îles Salomon. L'utilisation des fibres de lin semble une alternative de plus en plus crédible à la fibre de verre difficilement recyclable.

Construit avec la technique de l'infusion sous vide, la manipulation des fibres de lin est plus délicate que la fibre de verre. Déjà parce qu'il s'agit d'une matière naturelle et vivante, il faut donc respecter des contraintes d'hydrométrie, de stockage pour que la fibre conserve ses qualités naturelles. Ensuite, parce qu'il n'y a pas encore de filière industrielle proposant une gamme de tissage répondant aux contraintes de la construction nautique, régulière et fibre biaxiale par exemple. Pour mener à bien ce projet, Roland Jourdain et son équipe de chez Kaïros ont apporté leur soutien technique, travaillant déjà avec l'Ifremer de Brest sur les biocomposites

La production industrielle de bateau en fibre de lin n'est pas encore à l'ordre du jour et reste au stade de recherche.

Le Gwalaz

  • Type : trimaran - Tricat 23.5
  • Longueur : 7,11 m
  • Largeur : 4,5 m
  • Tirant d'eau : 30 cm
  • Tirant d'air : 10 m
  • Toile : 36 m2
  • Poids : 520 Kg (15% en plus que son sistership pe fibre de verre)
  • Matériaux : fibre de lin et de cellulose, résines bio-sourcées, pain de mousse en liège et Balsa.
  • Equipement électronique : Gps, VHF, connexion Inmarsat
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Photos

TRICAT recrute

Actualités de l'entreprise

Navigateurs
Surf
Finistère - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com