Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

10 étapes pour réussir son carénage

Le carénage revient tous les ans. Après une période d'immobilisation, la carène de votre bateau réclame un nettoyage. Impossible de l'éviter. Mais il ne faut pas non plus s'en faire une montagne. Le carénage n'est pas très technique à condition de bien respecter les 10 étapes.

Nous avons suivi le carénage d'un voilier, mais les opérations sont similaires sur un bateau à moteur avec quelques spécificités suivant le type de propulsion.

1 – Sortir le bateau de l'eau, grutage obligatoire.

Il est aujourd'hui interdit d'effectuer un carénage sur une cale. La zone de carénage doit obligatoirement être équipée de bacs de récupération des eaux sales. Vous devez donc passer par un grutage hélas payant. Au moment de mettre votre bateau dans les sangles, pensez à rentrer la sonde du loch. Cela protégera les ailettes. Pour les bateaux à voile, gardez une raclette ou un grattoir à la main pendant le grutage. Cela permet de gratter le dessous de la quille avant que le bateau ne repose dessus.

2 – Nettoyer la carène

Le nettoyeur haute pression est tout indiqué pour ce travail. Attention à sa puissance qui peut endommager le gelcoat de la coque. Il est conseillé de garder une distance de 20 à 30 cm avec la coque et de présenter la buse avec un angle de 45° environ sur la coque. Cela diminue la puissance du jet et évite de prendre un retour d'eau en pleine figure ! Dans tous les cas, nous vous conseillons une bonne paire de bottes et un ciré pour vous protéger.

3 – Gratter les zones difficiles

Si des mollusques souvent des chapeaux chinois, restent collés, n'insistez pas avec nettoyeur haute pression. Munissez-vous d'une raclette pour venir les faire sauter. Si du calcaire reste sur la coque, il faudra alors le poncer. Utilisez du papier de verre fin à l'eau. Ne poncez pas à sec, la poussière d'antifouling est très nocive pour l'homme.

4 – Nettoyer l'hélice et l'arbre

En général, l'hélice et l'arbre d'hélice ne sont pas protégés par de l'antifouling. En effet, il en existe des solutions spécifiques qui ne donnent finalement pas de très bonne performance. Dans tous les cas, il ne faut jamais utiliser l'antifouling de la coque sur l'hélice ou l'arbre. Les métaux qu'il contient risquent d'entrainer de la corrosion.

Le nettoyage de l'hélice se fait par grattage et ponçage. Évitez l'acide chlorhydrique qui est très polluant et dangereux à utiliser.

5 – Masquer les zones à ne pas peindre

Avec de l'adhésif, on marque la ligne de flottaison. On masque aussi les zones à ne pas peindre comme la sonde du sondeur (le métal dans la peinture trouble les échos), ainsi que les emplacements des anodes. Pour bien fonctionner, il faut que les anodes soient directement en contact avec le métal. La peinture joue le mauvais rôle d'isolant.

On veille à bien appliquer l'adhésif pour que la peinture ne se glisse pas en dessous.

6 – Appliquer l'antifouling

Pour peindre une coque, il faut qu'elle soit complètement sèche. C'est pourquoi le carénage se fait généralement sur 2 jours. Le premier pour la sortie d'eau et le nettoyage, le second pour la peinture. L'antifouling s'applique au rouleau et au pinceau dans les zones complexes. Suivez les recommandations du fabricant (inscrites sur le pot).

Plutôt que de chercher à nettoyer les outils, utilisez des outils jetables. Gardez juste un pinceau pour les retouches qui seront faites au moment de la remise à l'eau. Pour que le pinceau ne sèche pas, laissez-le tremper dans l'eau en attendant la remise à l'eau.

7 – Retirer l'adhésif

Tout de suite après l'application de l'antifouling (2 couches au besoin) retirez les adhésifs. Si l’on attend que l'antifouling soit sec, il risque de se décoller en même temps que l'adhésif. En plus, l'adhésif de masquage n'aime pas rester au soleil. Sa colle se transfère sur la coque et devient difficile à nettoyer.

8 – Changer les anodes

Une fois la peinture finie, on repositionne les nouvelles anodes. N'hésitez pas à avoir un jeu d'anode d'avance. Ça ne coute pas cher et évite de voir le magasin en rupture de stock, juste le jour de la sortie d'eau.

 

9 – Finir les zones masquées par le ber

Quand le grutier soulève votre bateau pour le remettre à l'eau, vous allez voir apparaître les zones masquées par les patins. Ce sera le moment de les gratter et de les peindre avec une couche d'antifouling.

10 – Remettre à l'eau

Avant la remise à l'eau vérifiez que le temps de séchage de l'antifouling est bien respecté. Cela garantira son adhérence et sa tenue dans le temps. Le bateau retrouve ensuite son élément. Vérifiez qu'il ne prend pas l'eau par le presse-étoupe, les vannes ou les passe-coques de sonde.

 

TRUCS ET ASTUCES

Changez de couleur d'antifouling entre deux couches. Cela vous permettra de visualiser l'usure de ce dernier (surtout s'il s'agit d'un antifouling érodable.).

Forcez sur la dose d'antifouling au niveau de la flottaison. C'est la zone qui se salit le plus car plus exposée à la lumière. N'hésitez pas à appliquer une couche supplémentaire d'antifouling à cet endroit.

Ne vous dites pas que le fait de laisser votre bateau au port garantit une coque propre. Au contraire, plus vous naviguez, moins les organismes s'installent. C'est restant à quai que la coque se salit le plus.

Reportage : Carénage

8 vérifications incontournables au moment du carénage

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Rocyax Mor 25 Juin 2015
A apprendre par coeur pour les novices, à ne pas zapper pour les blasés ...
Laurent Helou 02 Septembre 2015
Forcer sur la dose d'antifouling revient à augmenter la pollution par biocides, ce qui va à l'encontre de toutes les démarches environnementales actuelles. Il existe aujourd'hui un procédé de carénage à flot écologique permettant de ne plus appliquer d'antifouling : www.bio-ocean.fr
Matesi Alain 05 Novembre 2016
Laurent tu es partout !!! Bise de La Ciotat...

Photos
Voir les 3 photos
Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO