Un film autocollant au silicone comme antifouling permanent ?

Après les peintures au cuivre, après les systèmes ultrason, voilà un film à coller sous nos carènes dont la couverture en silicone va éviter aux algues de se coller. Explications.

L'antifouling permanent est le rêve de tous les plaisanciers. Ne plus appliquer tous les ans une nouvelle couche de peinture pour contrer ces petites bêtes qui colonisent nos œuvres vives. C'est aussi le souhait de tous les écologistes (souvent plaisanciers) qui ne veulent plus rejeter de biocides en mer.

Nous avons pu découvrir la coque de l'Ikone 7.50 recouverte d'un film très particulier. Il s'agit d'un autocollant développé par la société Uniflow et recouvert d'une couche de silicone nommé Flow Silikon. Des fabricants d'antifouling avait déjà tenté l'aventure du silicone, directement appliqué sur les coques.

Mais la pose est très délicate pour obtenir un film uniforme et surtout la "marche arrière", c'est-à-dire supprimer le silicone appliqué, quasiment impossible. Par la suite, aucune peinture n'adhère sur du silicone, d'où la frilosité des propriétaires de bateau pour essayer le produit. Avec le film ce problème est résolu, puisque le silicone est appliqué sur le film autocollant directement en usine. On vient ensuite coller le film sur la coque sans risque de pulvériser du silicone partout (et surtout pas sur le bateau du voisin).

La technologie du film de protection ou de décoration est largement utilisée dans de nombreux domaines. Les avions ou le TGV en sont par exemple décorés. La difficulté technologique pour Uniflow a été de trouver une colle adaptée au nautisme pour que le film tienne dans le temps. En plus, au moment du décollage, il faut que la colle reste sur le film et non sur la coque. C'est chose faîte avec ce film dont la tenue est assurée pour au moins 5 ans.

La performance de l'antifouling au silicone est connue. Les algues ont du mal à s'accrocher dessus. Il est nettoyable avec un simple coup d'éponge et ce film pèse moins lourd que la peinture. En cas de choc sur la coque, le film de silicone se répare facilement en collant une pièce.

La pose reste très délicate et à réserver à un professionnel, car la colle spécifique pour tenir sous les coques n'est pas repositionnable (comme c'est le cas avec les films de décoration pour les œuvres mortes). Les lés mesurent 60 cm de large et doivent être parfaitement posées bord à bord. L'interstice, même minime, qui reste entre 2 lés est bouché avec un joint mastic silicone sinon des algues réussissent à s'accrocher.

Côté tarif, il faut compter 4 200 € sur un bateau comme l'Ikone 7,50 (biquille) pour un produit garanti 5 ans, pose par un professionnel comprise. À noter que ce produit fonctionne aussi sur les bateaux qui hivernent hors de l'eau : le silicone ne s'altérant pas à l'air libre (ce qui n'est pas le cas d'un antifouling avec biocide).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Laurent Helou - 11 Janvier 2016
il existe également une solution mécanique opréationnelle éprouvée, rapide, face et économique sans sortie du bateau de l'eau : www.bio-ocean.fr
Stéphane Maroy - 11 Janvier 2016
Enfin une solution innovante quoique que pour l'instant trop chere pour le plaisancier: le cuivre est connu depuis longtemps ( plaque clouée sur la coque des bateaux de guerre en bois) l'intérêt serait de tester sur un bateau continuellement à l'eau et rapide pour voir si la colle résiste bien dans le temps aux contraintes mécaniques d'un départ au planning. En outre il serait intéressant de comparer le frein généré comparé à des antifooling traditionnels en régime laminaire et turbulent.
Jean Marie Giordano - 27 Juin 2017
trop chère , pour ma part mon antifouling me reviens a moins de 500 EUR par an . tout compris sortie remise a l eau peinture
Wilfried Rouziou - 22 Août 2018
Très bon produit. Ce produit s'est démocratisé et permet de laisser à l'année pendant au moins 5 ans son bateau dans l'eau sans risque. Avec ce film, la consommation d'essence est réduite et nous avons un effet de glisse surprenant.
Ajouter un commentaire...
Reportage : Antifouling permanent

L'antifouling M300 appliqué à la fabrication de la coque

Bio-Ocean, le nettoyage qui permet de se passer d'antifouling